BFM Patrimoine

Les investisseurs déçus par les résultats de la Société Générale 

La Société Générale pénalisée au 3ème trimestre par les litiges et le trading.

La Société Générale pénalisée au 3ème trimestre par les litiges et le trading. - Société Générale

La banque a publié des résultats inférieurs aux attentes pour son troisième trimestre 2017, sous l'effet des litiges auxquels elle doit faire face et de la baisse des activités de marchés.

Lanterne rouge du CAC 40, Société Générale chutait de près de 4% vendredi (-3,8% à 45,85 euros à 15 heures) à la suite de la publication de ses résultats du troisième trimestre 2017.

La banque a vu son produit net bancaire reculer de 5,9% à 5,9 milliards d'euros sur le trimestre écoulé. Le résultat net part du groupe a chuté de 15% à 932 millions d'euros, contre 1099 millions d'euros un an plus tôt, soit 8,4% de moins que les attentes. Des résultats "en deçà du consensus principalement en raison de revenus plus faibles que prévu sur les marchés et des provisions pour litiges", commentent les analystes de Natixis.

Par métier, "la déception provient essentiellement de la division Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs dont les revenus ont reculé de 14,7%", dans un environnement de volatilité historiquement basse, précise le broker.

Les risques d'ordre judiciaire continuent par ailleurs de peser. Société Générale discute actuellement avec les autorités américaines en vue du règlement des litiges concernant la Libyan Investment Authority (LIA) et l'affaire du Libor. 

La provision pour litige dépasse les 2 milliards d'euros

Les discussions pourraient aboutir sur un accord dans les prochaines semaines ou mois. En prévision, la banque a décidé d'augmenter la provision pour litige de 300 millions d'euros pour la porter à 2,2 milliards d'euros. 

Tout n'est pas noir cependant. Le coût du risque commercial a été divisé par deux à 17 points de base au troisième trimestre 2017, contre 34 points de base troisième trimestre 2016, traduisant l`amélioration du profil de risque du groupe observée depuis plusieurs trimestres.

D'ailleurs, "en dépit d`un environnement financier peu favorable, Société Générale a dégagé, au troisième trimestre, des résultats résilients, tirés en particulier par les activités de Banque de détail et Services Financiers Internationaux", estime Frédéric Oudéa, le directeur général de la banque. 

La division Banque de détail et Services Financiers Internationaux affiche en effet des résultats meilleurs que prévu, avec des revenus en hausse de 3,8% en glissement annuel et en ligne avec les attentes.

Pour autant, les revenus de la Banque de détail en France enregistrent une baisse très nette de 6,6%, la hausse des commissions (+4%) ne compensant que faiblement la contraction de la marge d’intérêt, pénalisée par les renégociations et les remboursements anticipés de prêts immobiliers.

Retrouver toutes les actualités et le cours de Bourse de Société Générale sur Tradingsat.

Fra. B.