BFM Patrimoine

Les Français versent beaucoup moins d'argent sur leur assurance vie... et privilégient le Livret A

La collecte sur le Livret A s'envole, tandis que celle sur l'assurance vie est en chute libre

La collecte sur le Livret A s'envole, tandis que celle sur l'assurance vie est en chute libre - DENIS CHARLET / AFP

Pour la troisième mois d'affilée, les épargnants ont davantage retiré que placé d'argent dans leur assurance vie. Un tel mouvement n'avait plus été observé depuis 2011. Dans le même temps, la collecte sur le Livret A bat des records.

Les Français continuent de piocher dans leur assurance vie. Ou plus précisément de ne plus l'abonder. Ce placement a poursuivi en mai sa plongée dans le rouge pour le troisième mois consécutif, les retraits des épargnants ayant dépassé de 2,2 milliards d'euros les placements sur ces contrats (ce qu'on appelle la décollecte nette), selon les chiffres de la fédération du secteur.

"Le contexte atypique (confinement jusqu'à la mi-mai, puis déconfinement progressif) a restreint le nombre d'opérations et les placements en assurance vie", analyse dans un communiqué la Fédération française de l'assurance (FFA).

>> Partenariat BFM Business : découvrez les raisons d'investir dans les SCPI de rendement CORUM L'ÉPARGNE

Depuis le mois de mars, un large mouvement de désaffection touche les contrats d'assurance vie avec des collectes mensuelles négatives d'en moyenne 2 milliards d'euros, atteignant des niveaux records qui n'avaient pas été pas vu depuis 2011.

Des versements en fort repli sur l'assurance vie

En mai, les prestations versées par les assureurs se sont élevées à 7,9 milliards d'euros alors que les cotisations versées par les assurés ont atteint 5,7 milliards d'euros. Sur les cinq premiers mois de l'année, l'assurance vie enregistre une décollecte de 4 milliards d'euros au cours des cinq premiers mois de l'année. L'an dernier sur la même période, la collecte faisait le plein avec 12,7 milliards d'euros.

Depuis le début de l'année, le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurance est de 44,4 milliards d'euros contre 61,9 milliards d'euros l'an passé. Soit une baisse de 28% sur un an. Les versements sur les supports en unités de compte (actions, sicav, SCPI...) représentent 15,5 milliards d'euros, soit 35% des cotisations.

Du côté des retraits (ou rachats), entre janvier et mai, les sociétés d'assurance ont versé 48,4 milliards d'euros à leurs assurés contre 49,2 milliards d'euros sur la même période en 2019. Soit une baisse de 1,6%. L'encours des contrats d'assurance vie s'élevait à 1.754 milliards d'euros à fin mai 2020.

La collecte sur le Livret A bondit

En parallèle, le Livret A ne cesse de battre des records. En mai, la collecte nette a atteint 3,98 milliards d'euros. Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) n'a pas non plus été en reste avec une collecte nette de 1,16 milliard d'euros. 

Au total, de janvier à mai, la collecte nette totale moissonnée par le Livret A et le LDDS réunis s'élève déjà à plus de 22 milliards d'euros, contre 13,7 milliards sur la même période en 2019 (soit +60%). L'encours total sur ces 2 produits atteint désormais 433,4 milliards d'euros.

JLD avec AFP