BFM Patrimoine

Les autorités de régulation financière recommandent d'améliorer la souscription des produits d'épargne

BFM Patrimoine

Les régulateurs des marchés, des banques et de l'assurance, l'AMF (l'autorité des marchés financiers) et l'ACP (autorité de contrôle prudentiel) ont indiqué, ce mardi 8 janvier, qu'elles souhaitenet une amélioration des conditions dans lesquelles les particuliers souscrivent des produits d'épargne, tels que l'assurance-vie.

Une liste de bonne pratiques, qui entreront en vigueur le 1er octobre, a été publiée à cet effet et met l'accent sur le questionnement de l'investisseur au moment où il souhaite souscrire un contrat d'assurance-vie ou un instrument financier, quel que soit le canal qu'il choisit (agence, internet...).

L'ACP et l'AMF demandent à ce que l'accent soit plus particulièrement mis sur la collecte de certaines informations comme les revenus ou la capacité d'épargne.

"Il faut aussi voir quel niveau de risque il est prêt à supporter. Il faut attirer l'attention sur le fait qu'un rendement élevé peut être lié à un risque important", a ajouté Fabrice Pesin, secrétaire général adjoint de l'ACP, lors d'une conférence de presse.

BFMbusiness.com et AFP