BFM Patrimoine

Le programme d'essais cliniques d'electroCore pour son dispositif non invasif de stimulation du nerf vague prend de l'ampleur

BFM Patrimoine
Après avoir annoncé le mois dernier avoir recruté tous les patients pour son étude sur les migraines chroniques pour la FDA, electroCore a annoncé que l'équipe statistique externe avait déterminé que son essai clin

Après avoir annoncé le mois dernier avoir recruté tous les patients pour son étude sur les migraines chroniques pour la FDA, electroCore a annoncé que l'équipe statistique externe avait déterminé que son essai clinique aléatoire européen, GC - 002, pour la prévention et le traitement efficace des algies vasculaires de la face (AVF) chroniques, ne nécessiterait aucun changement sur la base d'une analyse granulométrique provisoire prévue.

Cette étude multicentrique, avec des sites en Allemagne (5), au Royaume-Uni (3), en Belgique (1) et en Italie (1), révèle comme principal résultat une réduction du nombre de crises d'AVF par semaine. Il s'agit d'un essai clinique aléatoire en groupes parallèles. L'un des groupes reçoit le traitement standard, pendant que l'autre reçoit le traitement standard plus le traitement avec gammaCore - le dispositif non invasif de stimulation du nerf vague (VNS) d'electroCore. L'essai clinique, qui doit se terminer avant la fin du deuxième trimestre de l'an prochain, a déjà recruté 58 patients, avec comme objectif un total de 90 patients.

Le programme d'essais cliniques approfondis d'electroCore continue d'explorer le potentiel de son dispositif VNS non invasif révolutionnaire dans un certain nombre de cas. Le dispositif de stimulation du nerf vague invasif de type chirurgical a démontré son efficacité dans le traitement de l'épilepsie et de la dépression, mais en raison de son coût élevé, il n'est utilisé qu'en dernier recours. C'est ce coût élevé qui a également fait reculer la recherche dans les nombreux cas où il s'était révélé efficace.

Plusieurs autres essais cliniques sur la migraine d'electroCore sont en cours.

Un essai européen pour le traitement efficace des algies vasculaires de la face vient tout juste de commencer son recrutement.

Cette étude clinique aléatoire se compose de deux groupes parallèles, l'un utilisant gammaCore, l'autre un dispositif factice. Elle est menée dans huit sites différents : 4 au Royaume-Uni, 2 en Allemagne, 1 au Danemark et 1 au Pays-Bas. Les résultats sont attendus au troisième trimestre de l'an prochain.

Un essai clinique pivot de la FDA sur le soulagement aigu des algies vasculaires de la face est actuellement en cours dans dix-neuf sites aux États-Unis, avec 78 patients déjà recrutés. Le nombre final de patients requis, entre 150 et 300, sera déterminé par une analyse provisoire réalisée par une équipe statistique externe qui se basera sur les 75 premiers patients d'ici la fin de l'année. Cet essai clinique mesure le niveau de douleur sur une échelle de un à cinq 15 minutes après que les patients souffrant d'une crise d'AVF se soient autoadministré leur traitement thérapeutique grâce au dispositif gammaCore. Les résultats sont attendus à la fin de l'année prochaine.

Un essai clinique utilisant le dispositif de stimulation du nerf vague electroCore dans le traitement de l'épilepsie, une première en son genre, est désormais mené dans deux sites en Australie. Cet essai clinique aléatoire, croisé, en groupes parallèles, utilisant un dispositif factice, mesurera la diminution du nombre de crises chez les patients atteints d'épilepsie. Quatre patients sur trente ont déjà été recrutés et les résultats seront disponibles à la fin du troisième trimestre de l'an prochain.

JP Errico, directeur général d'electroCore, déclare : « Nous sommes ravis des progrès réalisés. Les essais cliniques ouverts que nous avons menés ont été très encourageants et nous sommes confiants que l'année prochaine, ces essais cliniques aléatoires confirmeront que notre dispositif non invasif de stimulation du nerf vague offre des avantages significatifs aux patients souffrants de divers types de céphalées sévères. »

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

MÉDIA :
Simon VanePercy
+44(0)1737821890
simon@vanepercy.com

Business Wire