BFM Patrimoine

Le Père Noël vaudrait 1 600 milliards de dollars

-

- - -

Qu'est-ce qui représente plus Noël que le Père Noël en personne? Cette force symbolique lui vaut, selon le cabinet Brand Finance, le privilège d'être la marque la plus chère au monde.

C'est le personnage le plus rentable au monde. Le Père Noël pèserait 1 600 milliards de dollars. Le cabinet spécialisé dans la valorisation des marques, Brand Finance, a calculé le poids de la marque "Père Noël". Celle-ci dépasse largement Coca-Cola (plus de 273 milliards de dollars) qui est pourtant l'instigateur ce personnage désormais mythique.

Le cabinet a étudié l'impact économique sur des secteurs comme le tourisme, l'hébergement ou le commerce. "Le Père Noël est une marque en or. C'est la marque dont la valeur est la plus importante au monde. C'est normal que Volkswagen ou KFC veuillent s'associer à lui", explique dans un communiqué David Haigh, PDG de Brand Finance.

Un coup marketing ?

Mais comment est calculée la valeur d'une marque? Il existe autant de critères qu'il y a de cabinets! Néanmoins certains reviennent régulièrement. Ainsi, il est possible d'affirmer que l'influence du Père Noël sur la décision d'achat lors des fêtes de fin d'année joue beaucoup, ainsi que son rapport qualité-prix ou sa vision du monde.

Pour Interbrand, la force d'une marque tient de son leadership (capacité à influencer le marché), la stabilité (suivi sur la durée), la tendance (rester moderne aux yeux du consommateur), le marché (taux de croissance du marché), la portée géographique (étendu de la marque hors des frontières), et le soutien marketing (montant des investissements en marketing et en communication réalisé pour sa marque).

Le Père Noël, associé à la période des fêtes depuis le XIXème siècle, présent partout dans le monde, capable de faire briller les yeux des plus jeunes et aussi soutenu par des produits aussi populaires que Coca-Cola, répond bien à tous ces critères.

Dire que "les sceptiques affirment que le Père Noël n'existe pas et qu'il n'est rien de plus qu'un coup marketing. Ce sont des rumeurs absolument sans fondement", déplore David Haigh.

Diane Lacaze