BFM Patrimoine

Le NIHR annonce avoir conclu un partenariat avec Janssen afin de déterminer pourquoi un tiers des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ne répondent pas au traitement actuel par des produits biologiques

BFM Patrimoine

Une nouvelle étude de recherche clinique a été lancée dans le but de déterminer pourquoi les produits biologiques de référence pour le traitement des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ne produisent pas

Une nouvelle étude de recherche clinique a été lancée dans le but de déterminer pourquoi les produits biologiques de référence pour le traitement des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ne produisent pas les résultats escomptés chez environ un tiers des patients. Le National Institute for Health Research (NIHR), en partenariat avec Janssen, étudiera les mécanismes d'action qui sous-tendent l'absence de réponse à ces produits. Les résultats de l'étude devraient fournir de nouvelles pistes en vue d'élaborer un traitement efficace à l'intention de ces patients.

Menée par un partenariat de recherche translationnelle du NIHR, l'étude explorera les voies moléculaires qui déterminent si un traitement par des agents anti-TNF (antifacteur de nécrose tumorale alpha) sera utile aux personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ou non.

Les agents anti-TNF sont actuellement le traitement de référence pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde qui ne répondent pas aux antirhumatismaux plus couramment utilisés comme le méthotrexate. Malheureusement, les agents anti-TNF ne sont pas efficaces chez environ 30 % de ces patients. Cela entraîne un problème de santé important. La raison de cette absence de réponse n'est pas claire. Toutefois, l'étude du NIHR devrait fournir de l'information qui permettra de mieux cibler le traitement par des agents anti-TNF et devrait mener à la mise au point de nouveaux médicaments ou de nouvelles options de traitement pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, dont le nombre pourrait atteindre le demi-million au Royaume-Uni.

L'étude, dirigée par le professeur Costantino Pitzalis de la Queen Mary University de Londres, est menée dans le cadre du partenariat de recherche translationnelle (PRT) sur les arthropathies inflammatoires du NIHR. Elle est financée par Janssen Research & Development et des spécialistes en immunologie de la société y participent. Devant porter sur 50 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, cette étude en collaboration se déroulera sur une période de 18 mois à compter de janvier 2015 avec la participation de sept centres de recherche associés au PRT. Le NIHR Office for Clinical Research Infrastructure (NOCRI) a travaillé étroitement avec Janssen afin de fournir un point d'accès unique à l’expertise en recherche dans le cadre du PRT.

Le ministre des Sciences de la vie, George Freeman, a déclaré : « Alors que nous adoptons le modèle de la “médecine personnalisée” du XXIe siècle, il est essentiel de faire de la recherche sur les mécanismes d'action des médicaments et les raisons pour lesquelles les médicaments ont des effets différents sur différents patients, et ce, afin de mieux employer les médicaments et les budgets du NHS (le système national de la Santé du Royaume-Uni) dans le but de maximiser les avantages pour les patients. »

Mark Samuels, du NOCRI, a affirmé : « Cet essai vise à décrire la constitution biologique des patients qui répondent bien au traitement par les agents anti-TNF. Si nous y parvenons, nous donnerons de l'espoir aux personnes qui souffrent des effets dévastateurs de la polyarthrite rhumatoïde et pour qui nous n'avons pas d'options de traitement. Il s'agit d'offrir les bons médicaments aux bons patients et au bon moment. Cela présente des avantages tant les patients que pour le NHS. »

Dans cette étude, la stratification des patients devrait non seulement contribuer à la définition d'une meilleure approche à la médecine expérimentale dans ce domaine thérapeutique, mais aussi suggérer à l'industrie pharmaceutique une nouvelle façon d'envisager les premières phases de la mise au point de médicaments. L'étude repose sur une unique entente modèle entre Janssen et douze des universités et hôpitaux qui font partie du PRT. Cette entente modèle de recherche en collaboration avec l'industrie (mICRA) est destinée aux études multicentriques comme cette étude novatrice en rhumatologie. Le NOCRI a appuyé l'instauration de cette collaboration et continue de proposer de nouveaux modèles de collaboration aux entreprises, aux universités et aux fondations du NHS.

À propos des partenariats de recherche translationnelle du NIHR

Les partenariats de recherche translationnelle du NIHR réunissent des chercheurs de calibre mondial dans les milieux universitaires et les centres NHS du Royaume-Uni afin de soutenir leur collaboration avec l'industrie des sciences de la vie, notamment au cours des phases expérimentales et des premières phases du développement de nouveaux médicaments.

À propos de NOCRI

Le NIHR Office for Clinical Research Infrastructure (NOCRI) aide les services publics, les organismes de bienfaisance et les membres de l'industrie qui participent au financement de la recherche à travailler en partenariat avec l'infrastructure du NIHR et à maximiser l'impact de l'investissement d'un demi-milliard de livres par année du ministère de la Santé dans l'infrastructure de recherche clinique. Le NOCRI s'assure également que les centres, les unités, les installations et les réseaux soutenus par le NIHR collaborent dans le but de stimuler l'innovation et la recherche au profit des patients.

À propos du NIHR

Créé en avril 2006 et financé par le ministère de la Santé, le National Institute for Health Research (NIHR) vise à améliorer la santé et la richesse de la population par le biais de la recherche, et transforme la recherche au sein du NHS.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

NOCRI
Gavin Dallas
Téléphone : +44 (0)20 8843 8073
Courriel : nocri@nihr.ac.uk
Web : www.nocri.nihr.ac.uk
Twitter : @NIHR_NOCRI

Business Wire