BFM Patrimoine

Le CAC40 emploie deux salariés sur trois à l'étranger

En France, le nombre d'employés du CAC40 a baissé de 2,25% depuis 2008.

En France, le nombre d'employés du CAC40 a baissé de 2,25% depuis 2008. - -

Les deux tiers des effectifs et des entreprises du CAC40 sont aujourd'hui basés à l'étranger,. Elles y réalisent aussi la même proportion de leurs résultats, constate une étude parue ce 12 novembre.

Une étude du cabinet Ricol Lasteyrie, publiée ce 12 novembre, par le quotidien Les Echos jauge la présence des sociétés du CAC40 en France. Depuis 2008, la situation est restée relativement stable : les grands noms de la Bourse de Paris emploient en moyenne un tiers de leurs effectifs dans l'Hexagone et y réalisent également un tiers de leurs bénéfices.

Le nombre d'employés en France n'a baissé que de 2,25% depuis 2008, contre 3% dans le reste du monde. Mais certaines sociétés sont plus francophiles que d’autres. Ainsi, cinq groupes de plus de 100.000 personnes disposent de plus de la moitié de leurs effectifs en France : EDF, GDF, Orange, Bouygues et Vinci. A elles cinq, elles représentent 525 000 emplois dans l’Hexagone.

Effectifs stables depuis 2008

A l'opposé, quatre entreprises emploient moins de 10% de leurs effectifs en France : Kering, ArcelorMittal, Publicis et Danone. "Il est assez logique que les centres de production soient proches des lieux de consommation pour des produits périssables ou à faible valeur unitaire", explique Alban Eyssette, du cabinet Ricol Lasteyrie.

L'évolution des effectifs est restée stable depuis 2008, mais c'est notamment parce que des groupes tels que PSA ou Alcatel Lucent, qui ont supprimé de nombreux emplois en France ces dernières années, ont quitté le CAC40.

La croissance du chiffre d'affaire de l'ensemble des sociétés est principalement venue de l'international, ce qui explique les délocalisations, note l'étude.

Des groupes comme L'Oréal, Danone ou Pernod-Ricard réalisent d'ailleurs près de 90% de leur chiffre d'affaires en dehors de France.

J.S