BFM Patrimoine

La plus vieille biotech de la Bourse de Paris rebondit

Le PDG de Transgene, Philippe Archinard

Le PDG de Transgene, Philippe Archinard - ERIC PIERMONT / AFP

Délaissée par les investisseurs depuis de longs mois, l'action  Transgene vient de rebondir de près de 50% en deux séances. Explication.

Après son envolée de 44% de mercredi, Transgene a ralenti sa progression jeudi 7 janvier, affichant à la clôture une hausse "limitée" de +2,2% à 3,74 euros. Mais la séance a été une nouvelle fois très animée, avec des volumes records de 4,45 millions de titres échangés, représentant 11,55% du capital de l’entreprise.

La plus vieille société de biotechnologie cotée à Paris, vient de rebondir de 47% en deux séances, passant de 2,54 euros le 5 janvier à 3,74 euros. Elle était même partie pour faire beaucoup mieux avec un plus haut en séance jeudi de 4,40 euros (soit +20,1%).

Un virus oncolytique en phase 3

Coup sur coup, Transgene a communiqué deux nouvelles majeures. Mercredi tout d’abord, la société a annoncé le traitement du premier patient dans l'étude de phase 3 avec Pexa-Vec dans le traitement du carcinome hépatocellulaire, la forme la plus répandue du cancer du foie.

La nouvelle a entraîné un spectaculaire rattrapage du titre qui évoluait depuis un mois sur des plus bas historiques, pour une valorisation inférieure à 100 millions d’euros.

Pexa Vec est un virus oncolytique, capable d’infecter et de détruire spécifiquement les cellules cancéreuses, une nouvelle approche thérapeutique qui suscite des espoirs importants...

Lire la suite sur Tradingsat.com

François Berthon