BFM Patrimoine

La justice suisse confirme des perquisitions dans le cadre de l'enquête sur EADS

BFM Patrimoine
ZURICH (Dow Jones)--Le parquet général suisse a confirmé mardi que des perquisitions avaient été menées en Suisse à la demande de la justice autrichienne, qui enquête sur des faits présumés de corruption dans le cadre de la vente d'avions E

ZURICH (Dow Jones)--Le parquet général suisse a confirmé mardi que des perquisitions avaient été menées en Suisse à la demande de la justice autrichienne, qui enquête sur des faits présumés de corruption dans le cadre de la vente d'avions Eurofighter par EADS (EAD.FR).

Le parquet a déclaré à Dow Jones Newswires qu'il avait demandé à la police fédérale de mener plusieurs perquisitions dans des résidences en Suisse à la demande de la justice autrichienne, mais sa porte-parole, Jeannette Balmer, n'a pas souhaité faire davantage de commentaires.

La semaine dernière, le quotidien autrichien Wirtschaftsblatt a rapporté sur son site Internet que l'affaire portait sur des faits présumés de corruption liés à l'achat par l'Autriche d'avions Eurofighter auprès d'EADS.

Le journal a indiqué que la justice autrichienne avait alerté les autorités suisses et allemandes de ces soupçons. La réalisation de perquisitions dans ces deux pays a maintenant été confirmée.

EADS a également confirmé la tenue de cette enquête et a déclaré à Dow Jones Newswires la semaine dernière que des perquisitions avaient été réalisées sur trois sites à Munich.

Le quotidien suisse Tagesanzeiger a rapporté mardi que les autorités suisses avaient fouillé le domicile d'un citoyen allemand soupçonné d'avoir créé plusieurs sociétés écrans en Suisse, qui auraient été utilisées pour blanchir environ 10 millions d'euros de pots-de-vin payés par EADS.

-Neil MacLucas, Dow Jones Newswires

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

November 13, 2012 07:03 ET (12:03 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-