BFM Patrimoine

La croissance américaine dope le CAC 40

Les excellents chiffres de la croissance américaine ont suscité un vent d'optimisme

Les excellents chiffres de la croissance américaine ont suscité un vent d'optimisme - JEWEL SAMAD / AFP

Pour sa dernière séance complète avant la pause de Noël, la Bourse de Paris a salué la nette accélération de la croissance américaine. Une bonne nouvelle qui s'est traduite par un rebond de 1,42%.

La croissance américaine à son plus haut niveau depuis 11 ans, un cadeau de Noël inattendu pour les marchés financiers. La dernière estimation du PIB américain confirme que la reprise est belle et bien en marche : il a progressé de 5% en rythme annualisé de juillet à septembre, contre une hausse de 3,9% dans la précédente estimation. Cette accélération, due en grande partie à la baisse des prix du pétrole, a été saluée à Paris, où le CAC 40 a terminé en hausse de 1,42% à 4.314,97 points. Mais aussi à Wall Street, où le Dow Jones est passé au-dessus du cap symbolique des 18.000 points.

Contraste entre les Etats-Unis et la France

Les statistiques publiées de l'autre côté de l’Atlantique sont beaucoup plus "fragiles", même si en France, le PIB a été confirmé à 0,3% au 3ème trimestre. La Grande-Bretagne, elle, a fait état d'une croissance de 0,7%. En Grèce, il y aura bel et bien un troisième tour le 29 décembre. Le Parlement a de nouveau échoué à élire son Président, comme anticipé par les opérateurs.

Thalès désigne ses dirigeants

Du côté des entreprises, le groupe de défense Thales a été entouré. Le conseil d'administration a acté la nomination d'Henri Proglio comme président et Patrice Caine comme directeur général du groupe d’électronique de défense. En revanche, la mauvaise passe se poursuit pour Soitec, qui après avoir plongé de 50 % lundi, a subi les effets d'une abaissement de recommandation de la part d'Exane BNP Paribas.

Ch.L.