BFM Patrimoine

La Chine inflige une amende à sept fabricants de lunettes pour manipulation des prix

BFM Patrimoine
PEKIN (Dow Jones)--La Chine a annoncé jeudi avoir infligé à sept fabricants de lunettes et de lentilles de contact une amende de plus 19 millions de yuans (2,2 millions d'euros) pour manipulation présumée des prix. L'agence de presse officielle

PEKIN (Dow Jones)--La Chine a annoncé jeudi avoir infligé à sept fabricants de lunettes et de lentilles de contact une amende de plus 19 millions de yuans (2,2 millions d'euros) pour manipulation présumée des prix.

L'agence de presse officielle Xinhua a rapporté que parmi ces sociétés figuraient le groupe français Essilor (EI.FR), Bausch & Lomb, filiale optique du laboratoire canadien Valeant Pharmaceuticals (VRX.T), l'américain Johnson & Johnson (JNJ), les japonais Nikon (7731.TI) et Hoya (7741.TI), l'allemand Carl Zeiss et le chinois Shanghai Weicon Optics.

Une porte-parole de Nikon s'est abtenu de commenter dans l'immédiat. Les autres sociétés n'étaient pas immédiatement joignables pour fournir un commentaire.

L'enquête a montré que certains fabricants avaient enfreint la législation chinoise contre les monopoles en exerçant un contrôle sur les prix des distributeurs et des points de vente, selon un communiqué de la Commission nationale du développement et de la réforme.

Les autorités avaient ouvert une enquête sur les fabricants de lunettes en août, a ajouté Xinhua.

-Carlos Tejada, Dow Jones Newswires

(Version française Céline Fabre)

(END) Dow Jones Newswires

May 29, 2014 08:01 ET (12:01 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-