BFM Patrimoine

La Bourse de Paris inquiète face à une semaine chargée

La semaine commence dans le rouge à la Bourse de Paris.

La semaine commence dans le rouge à la Bourse de Paris. - Stéphane de Sakutin - AFP

Le CAC 40 a terminé sur une baisse de 0,83% à 4.358 points ce 29 septembre. Les marchés ont les yeux tournés vers la BCE.

La Bourse de Paris est craintive avant une semaine chargée. Ce lundi 29 septembre, le CAC 40 a terminé sur une nette baisse de 0,83% à 4.358 points. Les investisseurs sont dans l'attente de plusieurs rendez-vous de premier plan, dont une réunion jeudi de la Banque centrale européenne (BCE). Elle sera suivie comme toujours d'une conférence de presse de son président Mario Draghi.

L'institution monétaire de Francfort donnera le détail de nouvelles injections de liquidités dans le circuit financier, alors que le doute grandit parmi les analystes quant à l'efficacité de ses efforts pour dynamiser l'économie en zone euro.

Les marchés auront également à analyser vendredi le rapport mensuel sur l'emploi américain, à l'heure où la banque centrale américaine (Fed) commence à resserrer sa politique monétaire.

La Fed pourrait bientôt remonter ses taux directeurs, une échéance dont le calendrier n'est pas encore fixé mais qui alimente déjà les spéculations.

Fin de la grève à Air France

Par ailleurs, du côté des valeurs, Vinci a enregistré la plus forte baisse du l'indice parisien. Le titre a cédé 2,16%. En revanche, Solvay a signé la plus forte hausse (+0,34%).

Air France-KLM a reculé de 0,84% après que le SNPL, principal syndicat de pilotes d'Air France, a mis fin dimanche à une grève historique de 14 jours. La reprise du travail va toutefois se dérouler dans un climat tendu, la direction confirmant le développement de Transavia France de façon unilatérale.

D. L.