BFM Patrimoine

La Bourse de Paris à l'équilibre (-0,02%)

BFM Patrimoine

La Bourse de Paris clôture en légère baisse de 0,02% à 4.554,40 points, après la publication d'indicateurs décevants aux Etats-Unis, ce jeudi 12 juin. Hier, l'indice parisien avait perdu 0,87%, mettant fin à quatre séances de hausse d'affilée, qui avaient mené le CAC 40 à 4.595 points, un record depuis juin 2008.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont progressé légèrement plus que prévu pour la semaine close le 7 juin et les ventes de détail ont augmenté moins qu'attendu en mai.

L'offensive de rebelles jihadistes en Irak a également pu inquiéter les marchés, soucieux d'une éventuelle hausse du prix du pétrole en cas d'intervention américaine.

Du côté des valeurs, GDF perd 1,30% à la clôture, la plus forte baisse de la journée. Société Générale, qui fête ses 150 ans, perdait de son côté 1,20%. BNP Paribas semble peu affecté par les poursuites venues des Etats-Unis et termine à l'équilibre (+0,23%). A l'inverse, EDF est en hausse de 1,62%.

Bouygues enregistre la meilleure performance du jour et prend 4,92%. Après une mauvaise journée hier (-6,29%), liée à l'échec des négociations avec Orange et Free en vue d'un rachat de Bouygues Telecom, le groupe a rassuré ses investisseurs en consolidant sa branche télécommunication.

Et l'offre de Siemens pour Alstom, dont Bouygues et actionnaire majoritaire, a été renforcé par l'annonce d'un éventuel partenariat avec les groupes japonais Mitsubishi et Hitachi.

Joseph Sotinel