BFM Patrimoine

La Bourse de Madrid bondit dans l'espoir d'élections en Catalogne

Image prise de la Bourse de Madrid le 24 juin 2016

Image prise de la Bourse de Madrid le 24 juin 2016 - Curto De La Torre-AFP

L'Ibex 35, indice boursier de référence en Espagne, prend plus de 2% ce jeudi, les investisseurs espérant des élections régionales anticipées en Catalogne.

Alors que les Bourses européennes saluent la décision de la BCE de poursuivre son quantitative easing jusqu'en septembre 2018 (même s'il sera réduit de moitié), la Bourse de Madrid, elle, monte (+2%) dans l'espoir d'élections régionales anticipées en Catalogne. Cette hausse profite tout particulièrement aux valeurs bancaires et notamment aux banques catalanes CaixaBank (+3,1% à 4 euros) et Banco Sabadell (+4,9% à 1,70 euro). Banco Santander, première banque espagnole et de la zone euro, gagne 3,4% à 5,82 euros et BBVA 2,6% à 7,45 euros.

Alors qu'une allocution du président séparatiste catalan Carles Puigdemont était prévue à 13h30, elle a finalement été "suspendue", a annoncé un porte-parole du gouvernement régional, sans livrer la moindre explication sur cette volte-face alors que l'Espagne attend tendue de savoir s'il va convoquer des élections régionales pour éviter une mise sous tutelle de sa région aux conséquences incalculables.

Les banques les plus touchées

Carles Puigdemont est tiraillé entre une convocation d'élections ou une déclaration d'indépendance. Dans son propre camp, les plus radicaux sont partisans d'une déclaration unilatérale d'indépendance de la riche région aux 7,5 millions d'habitants, tandis que d'autres prônent une dissolution du parlement et des élections régionales anticipées.

La Bourse de Madrid, en particulier les valeurs bancaires catalanes, ont été fortement secouées depuis le référendum d'autodétermination du 1er octobre, interdit par Madrid. CaixaBank et Banco Sabadell, également confrontées à une fuite des dépôts, ont dans la foulée annoncé le transfert de leurs sièges sociaux hors de Catalogne.

S.B. avec AFP