BFM Patrimoine

La BCE ne restera pas les bras croisés

BFM Patrimoine
Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), a rassuré les bourses et les gouvernements jeudi soir. L’institution monétaire pourrait intervenir sur le marché obligataire.

Mario Draghi est de retour. Le président de la Banque centrale européenne (BCE) a prononcé deux phrases pour rassurer les marchés financiers et les gouvernements jeudi.

"La BCE est prête à tout pour sauver l’Euro et croyez-moi ce sera suffisant"

Il est exclu de laisser la crise s’aggraver et de rester les bras croisés face à au danger de voir l’Espagne chuter à son tour. L’institution monétaire pourrait intervenir sur le marché obligataire, qui finance les entreprises et les Etats. 

Une action sur le marché de la dette

L’objectif est de contenir l’envolée des taux d’emprunts espagnols devenus insoutenables ces dernières semaines.

Mario Draghi a laissé entendre que la BCE pourrait agir sur le marché de la dette et reprendre ses achats d’obligations publiques, à l’arrêt depuis le mois de février.

Le ministre de l’économie Pierre Moscovici a jugé ces déclarations positives. Elles ont également été saluées par les marchés boursiers.