BFM Patrimoine

La Banque de France affirme avoir versé le revenu de ses emprunts grecs à l'Etat

BFM Patrimoine
LUXEMBOURG (Dow Jones)--La Banque de France a déjà versé à l'Etat les revenus perçus sur les obligations grecques qu'elle détient, a indiqué vendredi la banque centrale dans un communiqué, affirmant être restée fidèle à ses engagements. A

LUXEMBOURG (Dow Jones)--La Banque de France a déjà versé à l'Etat les revenus perçus sur les obligations grecques qu'elle détient, a indiqué vendredi la banque centrale dans un communiqué, affirmant être restée fidèle à ses engagements.

A l'issue de leur réunion jeudi à Luxembourg, les ministres de l'Eurogroupe ont esquivé les questions de la presse concernant un possible trou dans le financement du plan de sauvetage de la Grèce, alors que selon certaines sources, une majorité de banques centrales nationales sont réticentes à transférer les revenus des emprunts d'Etat grecs en leur possession et à remplacer ceux qui arrivent à maturité par de nouveaux titres.

Lorsque les pays membres de la zone euro ont décidé l'année dernière d'accorder un deuxième programme d'aide à la Grèce, ils espéraient que les banques centrales nationales refinanceraient un total de 5,6 milliards d'euros d'obligations grecques d'ici à la fin de l'année 2016, dont 3,7 milliards d'euros arrivant à échéance avant la fin de l'année prochaine.

Dans une déclaration adressée par email, la Banque de France a souligné qu'elle avait déjà transféré à l'Etat français les revenus issus de ses emprunts d'Etat grecs sous forme de dividende. Le gouvernement est ensuite chargé de restituer à la Grèce cette contribution spéciale de la Banque de France.

En 2012, la banque centrale a perçu un revenu d'environ 450 millions d'euros sur ses emprunts d'Etat grecs, avait indiqué en mars son gouverneur, Christian Noyer.

La banque n'a fait aucune référence directe à la question du refinancement de ces titres de dette, mais elle a rappelé que les traités de l'Union européenne interdisaient le financement monétaire des Etats par les banques centrales.

-William Horobin, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

June 21, 2013 06:16 ET (10:16 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-