BFM Patrimoine

L'UE interdit la fusion entre les Bourses de Londres et de Francfort

Deutsche Börse et le LSE, les deux plus gros opérateurs
boursiers européens en étaient à leur cinquième tentative de
rapprochement.

Deutsche Börse et le LSE, les deux plus gros opérateurs boursiers européens en étaient à leur cinquième tentative de rapprochement. - AFP

L'exécutif européen estime que le projet aurait "considérablement réduit la concurrence".

La Commission européenne a interdit le projet de fusion des Bourses de Londres et Francfort, le LSE et Deutsche Börse, selon un communiqué diffusé ce mercredi.

"La concentration entre Deutsche Börse et London Stock Exchange aurait considérablement réduit la concurrence", a expliqué la Commissaire européenne Margrethe Vestager pour justifier sa décision.

Déjà la 5ème tentative de rapprochement

Deutsche Börse et le LSE, les deux plus gros opérateurs boursiers européens en étaient à leur cinquième tentative de rapprochement, dont trois publiques et deux informelles.

Les deux groupes possèdent la Bourse italienne en plus de celles d'Allemagne et du Royaume-Uni, ainsi que plusieurs des principales chambres de compensation européennes.

"La concentration entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange aurait considérablement réduit la concurrence du fait de la création d'un monopole de fait dans le secteur clé de la compensation des instruments à revenu fixe", explique Margrethe Vestager.

Y.D. avec agences