BFM Patrimoine

L'Oréal va racheter 8% de ses propres actions à Nestlé pour 6,5 milliards d'euros

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)-- Le géant des cosmétiques L'Oréal (OR.FR) a annoncé mardi qu'il allait racheter 8% de son capital au groupe suisse Nestlé (NESN.VX) pour 6,5 milliards d'euros, une opération qui sera financée exclusivement avec ses disponibi

PARIS (Dow Jones)-- Le géant des cosmétiques L'Oréal (OR.FR) a annoncé mardi qu'il allait racheter 8% de son capital au groupe suisse Nestlé (NESN.VX) pour 6,5 milliards d'euros, une opération qui sera financée exclusivement avec ses disponibilités et ne nécessitera donc pas la cession des titres que le groupe détient dans Sanofi (SAN.FR).

L'opération sera financée par la cession par L'Oréal à Nestlé de sa participation de 50% dans le laboratoire pharmaceutique suisse de dermatologie Galderma, détenu à parité par les deux groupes. La participation de l'Oréal est valorisée à 3,1 milliards d'euros en valeur d'entreprise (2,6 milliards d'euros en valeur de fonds propres).

La cession sera rémunérée par Nestlé en actions L'Oréal à hauteur de 21,2 millions d'actions.

L'Oréal va par la suite payer 3,4 milliards d'euros en numéraire à Nestlé pour racheter 27,3 millions de ses propres actions. Le prix unitaire de l'action L'Oréal retenu pour cette opération est celui de la moyenne des cours de clôture entre le 11 novembre et le 10 février, soit 124,48 euros, a précisé le groupe de cosmétiques dans un communiqué.

L'Oréal entend recourir à ses disponibilités et à l'émission de billets de trésorerie à court terme pour financer la transaction. Ainsi, le groupe indique qu'il ne cédera pas ses titres dans Sanofi. L'Oréal détient 8,93% du capital du groupe pharmaceutique.

La participation de Nestlé retombe à 23,29%

Les 48,5 millions d'actions rachetées par L'Oréal seront annulées. A l'issue de cette opération, la participation de Nestlé dans le groupe français va tomber de 29,4% à 23,29%. A l'inverse, celle de la famille Bettencourt Meyers va augmenter, passant de 30,6% à 33,31%.

Dans un communiqué, la famille Bettencourt s'est félicitée de l'opération et a renouvelé "son entière confiance" au PDG de L'Oréal, Jean-Paul Agon.

Le rachat d'une partie des actions détenues par Nestlé sera bénéfique pour les actionnaires puisque l'opération aura un effet relutif de plus de 5% en année pleine sur le bénéfice net par action (BNPA) courant du groupe, a indiqué L'Oréal.

Depuis plusieurs semaines, les spéculations se multipliaient autour d'une sortie de Nestlé au capital du groupe de cosmétiques alors que le pacte d'actionnaires entre le groupe suisse et la famille Bettencourt prend fin en avril. Dans le cadre de ce pacte, il était prévu que si l'une des deux parties vendait sa participation dans L'Oréal, l'autre partie était prioritaire pour l'acheter.

-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

February 11, 2014 01:51 ET (06:51 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-