BFM Patrimoine

L'euro au plus haut face au dollar depuis janvier 2015

L'euro approche le seuil des 1,20 dollar

L'euro approche le seuil des 1,20 dollar - PHILIPPE HUGUEN / AFP

L'euro s'est approché du seuil des 1,20 dollar ce lundi. Une hausse qui intervient après la réunion à Jackson Hole et alors que le passage de l'ouragan Harvey au sud des États-Unis pèse sur le billet vert.

L'euro évoluait lundi au plus haut depuis janvier 2015 face à un dollar toujours affaibli par les discours sans surprise de Mario Draghi et Janet Yellen à Jackson Hole et par des inquiétudes liées à l'ouragan Harvey.

Vers 20H00, l'euro valait 1,1974 dollar contre 1,1919 dollar vendredi vers 23H00. Il est monté jusqu'à 1,1983 vers 18H20, s'approchant ainsi tout près du seuil des 1,20 dollar. La devise européenne montait face à la devise nippone, à 130,61 yens, contre 130,33 yens vendredi soir. Le dollar reculait face à la monnaie japonaise, à 109,08 yens, contre 109,34 yens pour un dollar vendredi soir.

Dans un marché aux échanges allégés en ce jour férié à Londres, le billet vert est aussi tombé à son plus bas niveau depuis mai 2016 face à un panier composé des principales devises.

Une réunion à Jackson Hole sans surprise

Réunis en fin de semaine dernière à un séminaire international des grandes banques centrales à Jackson Hole (Wyoming, centre-ouest des États-Unis), le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi et son homologue de la Réserve fédérale Janet Yellen se sont abstenus de tout commentaire sur le marché des changes ou sur l'évolution de leur politique monétaire respective.

"Vu le manque de détails dans le discours de Janet Yellen sur les perspectives pour les taux d'intérêt américains ou sur la façon dont la Fed compte réduire son massif bilan d'actifs, les investisseurs ne voient pas de raison à soutenir davantage le dollar", a avancé Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange.

L'ouragan Harvey "amplifie la pression sur le dollar

Le passage de l'ouragan Harvey dans le sud du pays pèse également sur le billet vert. Harvey "a largement affecté la quatrième métropole américaine et la capitale de l'industrie gazière et pétrolière du pays", Houston, a noté Omer Esiner. "Les conséquences économiques de la tempête sont encore à déterminer mais dans une semaine qui commence plutôt tranquillement par ailleurs, Harvey amplifie la pression sur le dollar", a-t-il estimé.

Le billet vert, qui s'était stabilisé au mois d'août après plusieurs mois de nette baisse, pourrait "être fortement influencé par quelques événements importants à venir", a indiqué Nick Bennenbroek de Wells Fargo. En premier lieu selon lui, le rapport sur le chômage et l'emploi aux États-Unis, attendu vendredi. "L'attention sera portée sur la hausse ou non des salaires", a-t-il noté.

P.L avec AFP