BFM Patrimoine

L’Autorité des marchés européens veut un meilleur contrôle des indices

BFM Patrimoine

L’Esma, le gendarme européen des marchés financiers, s'est dite favorable à un encadrement du calcul des indices. Tout particulièrement celui des taux interbancaires Libor et Euribor, à l'origine d'un scandale financier sans précédent.

Ces indices sont établis sur la base des déclarations d’un panel de banques du prix auquel elles empruntent. Ils servent ensuite d’étalon à des millions de produits financiers, comme les crédits aux particuliers.

Le chef de l’Autorité, Steven Maijoor, explique avoir identifié plusieurs anomalies concernant ces indices. Il cite l’exemple d’une banque offrant un taux de 66 % au lieu de 6,6 %, ou bien encore une offre de prêt dont le taux est resté le même pendant 67 jours d'affilée alors que la crise faisait rage.

Steven Maijoor rappelle que la Commission européenne travaille actuellement à une réforme du mode de calcul de ces indices. Mais pour lui, la renforcement du contrôle ne devrait pas se limiter au Libor et à l’Euribor, mais englober d’autres "benchmark" comme l'or, les actions ou les obligations.

BFMbusiness.com