BFM Patrimoine

L'action Toshiba s'envole sur fond de rumeur

L'action Toshiba a progressé de 22%.

L'action Toshiba a progressé de 22%. - Kazuhiro Nogi - AFP

L'action du conglomérat industriel japonais a gagné plus de 22%. Une rumeur affirme que le groupe pourrait céder plus de 50% de son activité de puces-mémoires.

L'action Toshiba a bondi de plus de 22% mercredi à la Bourse de Tokyo, sur la foi d'informations de presse liées à ses puces-mémoires. Le titre, qui a perdu beaucoup ces dernières semaines, est monté à 224,7 yens (+41 yens).

Mercredi main, le quotidien Nikkei, bible des investisseurs, a corroboré des informations déjà parues dans d'autres journaux, leur donnant ainsi une crédibilité supérieure. Il a indiqué que le conglomérat industriel japonais avait désormais la ferme intention de céder plus de 50% de son activité de puces-mémoires, sa vache à lait, placée dans une société à part.

Cette entité a une valeur estimée dans une fourchette de 1.500 à 2.000 milliards de yens (12 à 16 milliards d'euros), ce qui signifie que le groupe peut espérer un total de 7,5 à 10 milliards d'euros s'il en cède la moitié et davantage encore s'il va jusqu'à vendre les deux tiers comme la presse le lui en prête l'intention. Toshiba pensait initialement ne confier à un investisseur tiers que 20% de cette activité, mais les potentiels acheteurs auraient jugé, selon le Nikkei, que ce n'était pas assez attractif, réclamant le contrôle de la firme via l'acquisition de la majorité.

Plusieurs acteurs sur les rangs 

Toshiba devrait décider dans les premières semaines de la prochaine année comptable (qui débute en avril) à qui il consent à vendre, sachant que plusieurs gros acteurs du secteur comme les américains Western Digital et Micron Technology seraient sur les rangs.

Toshiba est le deuxième fournisseur mondial de puces-mémoires, des composants clefs pour les smartphones, tablettes et autres appareils numériques ainsi que pour les disques durs de nouvelle génération appelés SSD. Toshiba a aussi annoncé mercredi la mise à disposition ce mois-ci d'échantillons de puces dites Flash 3D (avec un mode de gravure en profondeur) leur conférant des performances supérieures, destinées aux SSD.

D. L. avec AFP