BFM Patrimoine

L'action Bic chute après une estimation à la baisse de ses ventes

-

- - -

Bic a lancé un avertissement sur son chiffre d'affaires. Résultat, l'action du fabricant de stylos perd plus de 9% ce lundi à la Bourse de Paris.

Nouvelle déconvenue pour Bic en Bourse. Après avoir déjà chuté de 10% en avril dernier lors de ses résultats du premier trimestre, le fabricant de stylos, briquets et rasoirs jetables connaît une nouvelle séance difficile à la Bourse de Paris. En effet, pénalisée par un nouvel abaissement de son objectif de croissance organique pour 2017, l'action Bic chute de plus de 9% à 92 euros.

Le groupe s'attend désormais à une croissance organique de ses ventes "légèrement" inférieure à 2%, contre une hausse comprise entre 3% et 4% auparavant, en raison d'un contexte de marché toujours très difficile dans les rasoirs aux États-Unis, ainsi qu'au Brésil dans tous ses segments.

"À ce niveau de croissance du chiffre d'affaires, nous prévoyons un recul de la marge d'exploitation normalisée 2017 inférieur à 100 points de base", écrit le groupe dans son communiqué. Bic avait déjà abaissé son objectif une première fois cette année, lors de l'annonce de ses résultats semestriels début août, alors qu'il visait en début d'année une croissance organique d'environ 5%.

Dollar Shave Club leur fait de l'ombre

"Nous adoptons une vue plus prudente pour 2018 à 3,5% contre 4,5% estimés précédemment, alors que cet environnement difficile pourrait durer plus longtemps et contrarier la croissance au début de 2018", ont pour leur part estimé les analystes de Bryan Garnier. Outre-Atlantique, les grands acteurs établis sur le marché du rasoir comme Gillette, Schick (groupe Edgewell) et Bic sont en effet bousculés depuis quelque temps par l'émergence de nouveaux groupes vendant directement en ligne aux consommateurs, via un système par abonnement, à l'instar du site Dollar Shave Club.

S.B. avec AFP