BFM Patrimoine

Klépierre table sur une hausse de 2% de ses loyers en 2013, après 4% en 2012

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'immobilier commercial Klépierre (LI.FR) a prévenu jeudi qu'il prévoyait une croissance de 2% de ses loyers en croissance organique en 2013 et une hausse de 2% à 2,5% de son cash-flow net courant par action. En 2012,

PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'immobilier commercial Klépierre (LI.FR) a prévenu jeudi qu'il prévoyait une croissance de 2% de ses loyers en croissance organique en 2013 et une hausse de 2% à 2,5% de son cash-flow net courant par action.

En 2012, les loyers ont du groupe ont augmenté de 4% à 983 millions d'euros tandis que son cash flow net courant par action avant le paiement du dividende en actions s'est inscrit à 2,04 euros, en hausse de 2,4%. Après le paiement de ce dividende, le cash-flow net courant est resté stable à 1,99 euro.

Pour 2012, le groupe visait une progression des loyers de 3% à 4% à périmètre courant. Hors effet de l'augmentation du nombre d'actions suite au paiement du dividende 2012 en actions, le cash flow net courant par action était attendu "en légère hausse", avait indiqué Klépierre en octobre.

Au 31 décembre 2012, l'actif net de remplacement (ANR) du groupe s'est inscrit à 35,7 euros par action, stable par rapport à la fin 2011.

La foncière a précisé avoir vendu pour 698 millions d'actifs, en avance sur son calendrier de cessions.

L'an dernier, les loyers des centres commerciaux sont ressortis à 918,8 millions d'euros, en hausse de 4,9% à chiffres publiés et de 2,2% à périmètre comparable.

A la fin 2012, le patrimoine du groupe s'inscrivait à 16,5 milliards d'euros, en hausse de 1,6% à périmètre comparable. Ce patrimoine était composé à hauteur de 94,4% de centres commerciaux.

Au quatrième trimestre, les loyers du groupe se sont inscrits à 253,6 millions d'euros, contre 238,1 millions d'euros pour la période correspondante de 2011.

Klépierre a annoncé que son endettement net consolidé s'établissait à 7,35 milliards d'euros au 31 décembre 2012, en recul de 265 millions d'euros par rapport à un an plus tôt. Le groupe envisage des acquisitions "ciblées".

Le groupe a indiqué avoir déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers une offre simplifiée pour l'acquisition des actions qu'il ne détient pas encore dans la société d'investissement d'immobilier cotée Klémurs, soit 15,9% du capital et des droits de vote, au prix de 24,60 euros par action.

La foncière proposera en assemblée générale le paiement d'un dividende de 1,5 euro au titre de l'exercice 2012, contre 1,45 euro en 2011.

Unibail-Rodamco (UL.FR), le numéro un français du secteur avec un patrimoine d'une valeur de 29,2 milliards d'euros, a pour sa part publié mercredi un résultat récurrent en hausse de 6,7% pour 2012 et des loyers en progression de 4,8% à périmètre constant.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

January 31, 2013 13:01 ET (18:01 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-