BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 recule malgré les valeurs bancaires

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris cède du terrain lundi à la mi-séance, en raison de prises de bénéfices après les gains enregistrés la semaine dernière et malgré la forte progression affichée par le secteur bancaire. Le CAC 40 perd 0,6

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris cède du terrain lundi à la mi-séance, en raison de prises de bénéfices après les gains enregistrés la semaine dernière et malgré la forte progression affichée par le secteur bancaire.

Le CAC 40 perd 0,6% à 3.706 points. Le SBF 120 abandonne 0,6% également, à 2.846 points.

Les valeurs bancaires se distinguent après l'assouplissement des règles de liquidités annoncé par le comité de Bâle. Plus forte hausse du CAC 40, l'action Crédit Agricole gagne 4,4% à 6,63 euros, suivie par Société Générale, en hausse de 2,8% à 30,15 euros, et BNP Paribas, qui gagne 2,5% à 45,50 euros.

Parmi les plus fortes baisses de l'indice, Unibail-Rodamco perd 1,8% à 182,80 euros et Gemalto recule de 2% à 69,97 euros.

Total cède 1,8% à 39,09 euros, victime de prises de bénéfices après la hausse provoquée la semaine dernière par la cession de centrales solaires aux Etats-Unis à l'investisseur Warren Buffet.

Dans l'actualité, Vinci a relevé ses objectifs financiers pour 2012, les craintes du groupe en matière de fiscalité ne s'étant pas matérialisées. Le titre cède toutefois 0,4% à 36,97 euros, l'impact de la loi de Finances 2013 ayant déjà été intégré dans les cours, selon le courtier Aurel.

En dehors du CAC 40, Faurecia (EO.FR) et Peugeot (UG.FR) gagnent respectivement 8,2% à 13,71 euros et 5,5% à 6,51 euros. Le constructeur automobile pourrait céder sa participation dans l'équipementier, selon CM-CIC. Pour le courtier, le constructeur automobile, en difficultés financières, pourrait tirer de 1,2 à 1,5 milliard d'euros de la vente de sa participation de 57,4% dans Faurecia, une opération que la CM-CIC anticipe courant 2013.

Air France-KLM gagne 2,6% à 7,85 euros. La compagnie aérienne franco-néerlandaise a démenti les informations du quotidien italien Il Messaggero, qui rapportait dimanche qu'elle planchait sur un projet d'acquisition d'Alitalia d'ici à l'été 2013. Air France a également présenté lundi une offre à bas prix pour ses vols en France et en Europe, afin de reprendre des parts de marché aux compagnies low-cost.

Aucune statistique majeure n'est attendue dans l'après-midi.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +331 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

January 07, 2013 06:46 ET (11:46 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-