BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 parvient à signer une 8ème séance de hausse malgré BNP Paribas

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises ont terminé en légère hausse jeudi, après avoir évolué dans le rouge pendant la majeure partie de la journée, le marché s'étant redressé en fin de séance à la faveur de la progression des places

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises ont terminé en légère hausse jeudi, après avoir évolué dans le rouge pendant la majeure partie de la journée, le marché s'étant redressé en fin de séance à la faveur de la progression des places boursières à Wall Street.

Le CAC 40 a gagné 0,2% jeudi, à 4.312,80 points, signant ainsi sa huitième séance de hausse d'affilée. Le SBF 120 a pris quant à lui 0,1%, à 3.359,99 points.

Le marché parisien a longtemps évolué en baisse, pénalisé par de nombreuses publications de résultats d'entreprises et par des statistiques américaines jugées décevantes.

Aux Etats-Unis, les ventes de détail ont reculé plus que prévu, de 0,4% en janvier par rapport à décembre, tandis que les demandes d'allocation chômage ont progressé la semaine dernière.

Sur le front des valeurs, le titre BNP Paribas a pesé sur la cote parisienne, avec un repli de 2,5% à 59,30 euros. La banque a annoncé une baisse inattendue de son bénéfice net au quatrième trimestre, en raison d'une provision de 1,1 milliard de dollars.

A l'inverse, les publications de Renault (+5,6% à 69,56 euros), de Legrand (+4,5% à 42,52 euros), d'EDF (+4,3% à 27,20 euros), de Publicis (+1,6% à 66,80 euros) et de Pernod Ricard (+2% à 84,87 euros) ont été bien reçues par les investisseurs.

Sur le SBF 120, Solocal a abandonné 8,4% jeudi, à 1,30 euro, après avoir chuté de plus de 12% dans la matinée. L'éditeur d'annuaires a publié des résultats annuels en baisse et a annoncé une augmentation de capital de 440 millions d'euros dans le cadre de ses efforts pour restructurer sa dette.

Rexel a reculé de 4,1% à 18,70 euros alors que le distributeur de matériel électrique a accusé une chute de 33,8% de son résultat net en 2013, en raison d'une baisse de 3,3% de son activité et d'éléments exceptionnels.

La journée de vendredi sera essentiellement consacrée à la macroéconomie. Les investisseurs suivront la publication de la première estimation du produit intérieur brut (PIB) en zone euro pour le quatrième trimestre, ainsi que les chiffres de la production industrielle aux Etats-Unis pour le mois de janvier et l'indice de confiance Reuters-Michigan de février. (blandine.henault@wsj.com)

(END) Dow Jones Newswires

February 13, 2014 11:57 ET (16:57 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-