BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 consolide tiraillé entre la Syrie et les statistiques en Asie

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises consolident lundi à la mi-journée, après le fort rebond enregistré la semaine dernière. Les investisseurs semblent partagés entre leurs inquiétudes concernant l'évolution de la situation en Syrie et

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises consolident lundi à la mi-journée, après le fort rebond enregistré la semaine dernière. Les investisseurs semblent partagés entre leurs inquiétudes concernant l'évolution de la situation en Syrie et des statistiques encourageantes en provenance de Chine et du Japon.

Vers 12h00, l'indice CAC 40 recule de 0,4% à 4.031,76 points, tandis que l'indice SBF 120 s'inscrit en baisse de 0,3% à 3.124,16 points.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) du Japon au deuxième trimestre a été révisée en nette hausse à 3,8%. En Chine, l'inflation est restée maîtrisée en août, les prix ont crû de 2,6% sur un an, tandis que la croissance des exportations s'est accélérée au mois d'août à 7,2%.

Du côté des valeurs, Vivendi s'inscrit à la seconde place du palmarès et gagne 2,5% à 16,86 euros. Le titre progresse sous l'effet de rumeurs selon lesquelles Vincent Bolloré, premier actionnaire du conglomérat, a manifesté son intérêt pour le poste de président du directoire de Vivendi, a rapporté Dow Jones Newswires, selon des sources proches du dossier.

A la tête de l'indice, Vallourec s'inscrit en hausse de 3,6% à 47,77 euros, à la faveur du relèvement de recommandation de Kepler Cheuvreux à "achat".

A l'inverse, Bouygues signe la plus forte baisse et cède 2,4% à 24,30 euros pénalisé par la dégradation de Société Générale à "vendre".

Toujours du côté des recommandations de courtiers, LVMH s'octroie un rebond de 1,3% à 139,05 euros soutenu par les analystes d'Exane BNP Paribas qui ont relevé leur recommandation à "surperformance".

Quelques contrats ont été signés ce matin. Capgemini a annoncé un contrat d'infogérance avec Centrica tandis que GDF Suez a acheté 51% de la société Emac au Brésil. Le fournisseur de services informatiques gagne 0,8% à 73,97 euros tandis que le géant de l'énergie cède 1% à 16,83 euros.

Du côté des statistiques, les investisseurs devraient suivre à présent les chiffres du crédit à la consommation en juillet aux Etats-Unis.

-Marie Testard, Dow Jones Newswires; marie.testard@wsj.com; +33 (0) 1 40 17 17 52.

(END) Dow Jones Newswires

September 09, 2013 06:41 ET (10:41 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-