BFM Patrimoine

HTC-1 : démarrage des opérations pilotes de la première installation industrielle de carbonisation hydrothermique mise en service par AVA-CO2

BFM Patrimoine
Fin octobre 2012, pour marquer l'ouverture du premier centre technologique d'installations électriques hybrides de récupération régénérative de chaleur compatibles avec d'autres systèmes, le Centre technologique de

Fin octobre 2012, pour marquer l'ouverture du premier centre technologique d'installations électriques hybrides de récupération régénérative de chaleur compatibles avec d'autres systèmes, le Centre technologique de Poméranie orientale (Technologiezentrum Ost-Vorpommern - TZO), et en présence de Hans-Josef Fell, Membre du Bundestag, l'entreprise AVA-CO2 a mis en service la première installation industrielle mondiale de carbonisation hydrothermale (HTC) pour le démarrage des opérations pilotes. En plus des technologies telles que les batteries au lithium-ion, les éoliennes de petite taille et l'énergie photovoltaïque, les exploitants du parc énergétique hybride TZO utilisent également les solutions HTC d'AVA-CO2. Deux ans après avoir mis en service la première installation mondiale de taille industrielle de démonstration de la technologie HTC à Karlsruhe, en Allemagne, AVA-CO2 a franchi une nouvelle étape importante avec HTC-1 et l'utilisation industrielle de la carbonisation hydrothermale.

Fin octobre 2012, AVA-CO2 a de nouveau franchi une étape cruciale de l'utilisation industrielle de sa technologie avec le démarrage des opérations pilotes dans la première installation industrielle au monde de carbonisation hydrothermale de la biomasse. Une célébration s'est tenue le 30 octobre pour marquer l'inauguration de TZO à Relzow, en Allemagne, à laquelle ont assisté plusieurs responsables politiques et économiques et qui a été présidée par Hans-Josef Fell, Membre du Bundestag et porte-parole de la coalition parlementaire Bündnis 90/Die Grünen (Alliance '90/Les Verts). Au même moment, l'installation HTC-1 d'AVA-CO2 a été mise en service pour le démarrage des opérations pilotes. Cette installation HTC transforme divers types de résidus biogéniques de la région en charbon propre AVA, une source d'énergie neutre en CO2, en l'espace de quelques heures. La stabilité et la haute densité d'énergie du biochar ainsi produit permet de le stocker sans problèmes et de le transporter efficacement.

« L'un des avantages les plus importants du charbon propre AVA, par rapport aux installations électriques éoliennes ou photovoltaïques, est sa capacité de charge. D'autre part, comme c'est le cas pour tous les autres types d'énergie renouvelable, le charbon propre AVA a un accès prioritaire au réseau. Il est donc tout à fait judicieux de combiner différentes technologies ici à TZO. L'électricité peut ensuite être produite jour et nuit et alimenter le réseau », explique Thomas M. Kläusli, directeur du marketing et porte-parole du groupe AVA-CO2 auprès des médias.

Plusieurs photos de résolution adaptée à l'impression peuvent être téléchargées dans la section « downloads » sur le site www.ava-co2.com.

La carbonisation hydrothermale (HTC)

En utilisant la chaleur et la pression, le procédé HTC dégage l'eau de la biomasse et transforme le carbone restant en biocharbon de haute qualité et neutre en CO2, en l'espace de quelques heures. À cet effet, la biomasse est chauffée dans des réservoirs sous pression à une température d'environ 220 degrés Celsius.

Entre autres caractéristiques, la carbonisation hydrothermale se distingue par le fait qu'elle permet même le traitement d'une biomasse végétale contenant de grandes quantités d'eau.

Le procédé HTC d'AVA-CO2 est extrêmement efficace et fait usage de plus de 90 % de l'ensemble du carbone présent dans la biomasse, et le produit final obtenu est un charbon propre AVA de haute qualité et neutre en CO2. Du fait de sa stabilité et de sa haute densité d'énergie, ce biocharbon peut être facilement stocké et efficacement transporté. Le procédé HTC peut également produire comme alternative l'AVA biochar, un produit semblable à de l'humus utilisé pour l'amendement des sols agricoles et pour le stockage du CO2. Le processus de carbonisation hydrothermale a été exploré en 1913 par Friedrich Bergius, qui a par la suite recu le prix Nobel de chimie en 1931.

À propos d'AVA-CO2

AVA-CO2 offre des solutions à l'échelle mondiale pour convertir la biomasse en une source d'énergie durable. Pionnière de la technologie de carbonisation hydrothermale (HTC), AVA-CO2 planifie, construit et exploite des installations HTC pour le compte de ses clients. Ces installations transforment des résidus végétaux en biocharbon neutre en CO2 de haute qualité ou en biochar CO2-négatif d'une façon efficace et rentable. L'entreprise, dont le siège social se trouve à Zoug, en Suisse, et qui compte des filiales en Allemagne et en Suisse, a mis en service la première installation mondiale de démonstration de taille industrielle en 2010 ainsi que la première installation HTC-1 industrielle au monde en 2012.

www.ava-co2.com

La version anglaise et officielle de ce communiqué est la seule qui fasse foi. Les traductions sont uniquement fournies pour des raisons de commodité, et il convient d'en faire une lecture croisée avec le texte en anglais, qui est la seule version du texte à avoir une portée juridique.

Thomas M. Kläusli
Directeur du marketing et porte-parole auprès des médias
AVA-CO2 Schweiz AG
Téléphone : +41 41 727 09 70
Portable : +41 78 936 74 81
E-mail : media@ava-co2.com
www.ava-co2.com

Business Wire