BFM Patrimoine

Havas: hausse des résultats semestriels; Yannick Bolloré devient PDG

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Havas (HAV.FR) a annoncé vendredi la démission de son président du conseil Vincent Bolloré et son remplacement par son fils Yannick, à l'occasion de la publication de résultats semestriels marqués par une amélioration de la

PARIS (Dow Jones)--Havas (HAV.FR) a annoncé vendredi la démission de son président du conseil Vincent Bolloré et son remplacement par son fils Yannick, à l'occasion de la publication de résultats semestriels marqués par une amélioration de la rentabilité du groupe publicitaire.

Conformément à ce qu'il avait annoncé en juin, le principal actionnaire d'Havas a quitté ses fonctions de président du conseil d'administration et proposé la nomination de son fils Yannick au poste de PDG. Lors de sa réunion de vendredi, "le conseil a confirmé Monsieur David Jones dans ses fonctions de CEO Monde et Monsieur Hervé Philippe dans celles de directeur général délégué", a ajouté le groupe dans un communiqué.

Le résultat net d'Havas s'est établi à 58 millions d'euros au semestre écoulé, contre 56 millions d'euros un an auparant. Ce résultat reflète une légère hausse de l'activité et l'amélioration de la marge opérationnelle à 13%, contre 11,9% un an plus tôt.

Le revenu d'Havas a crû de 1% au premier semestre, à 837 millions d'euros. Après un repli de l'activité en début d'année, le groupe a renoué avec la croissance organique au deuxième trimestre. Sur l'ensemble des six premiers mois de l'année, la croissance organique a atteint 0,5%.

"La rentabilité du Groupe s'est améliorée significativement et nous avons atteint un niveau record de 13% de marge opérationnelle", a déclaré le directeur général du groupe, David Jones, tout en soulignant la croissance observée en France et au Royaume-Uni.

Selon Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net de 55 millions d'euros et un revenu de 830 millions d'euros.

Havas n'a pas fourni de prévisions annuelles, mais a indiqué avoir obtenu 838 millions d'euros de "new business net" (nouveaux budgets) au cours du semestre.

Publicis Groupe (PUB.FR) avait pour sa part revu à la hausse en juillet sa prévision de croissance organique pour 2013, après la publication de résultats semestriels marqués par une accélération de la croissance au deuxième trimestre.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 30, 2013 12:31 ET (16:31 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-