BFM Patrimoine

GSK donne le coup d'envoi au Discovery Fast Track Challenge 2014 pour les chasseurs de médicaments universitaires en Europe, au Canada et aux États-Unis

BFM Patrimoine
GSK invite les scientifiques universitaires à soumettre leurs propositions de recherche pharmacologique les plus innovantes dans le cadre de son Discovery Fast Track Challenge 2014 – un programme conçu pour accél

GSK invite les scientifiques universitaires à soumettre leurs propositions de recherche pharmacologique les plus innovantes dans le cadre de son Discovery Fast Track Challenge 2014 – un programme conçu pour accélérer la traduction des recherches au stade précoce en nouveaux médicaments qui changent la donne.

En s'appuyant sur le succès de son premier programme mis en œuvre aux États-Unis et au Canada en 2013, GSK lance le challenge pour une deuxième année et l'étend pour inclure l'Europe. Les scientifiques qui participent au challenge sont invités à soumettre des détails sur les voies ou cibles biologiques qu'ils recherchent et sur la logique scientifique en détaillant comment ces recherches au stade précoce peuvent orienter le développement de médicaments à l'avenir.

Les scientifiques dont les candidatures sont sélectionnées collaboreront avec l'équipe Discovery Partnerships with Academia (DPAc) de GSK, promoteur du challenge, pour tester leurs hypothèses sur des cibles ou des voies de maladies potentielles contre la bibliothèque de principes actifs extensive de GSK. Si un composé identifié durant ce processus indique une activité contre ces voies ou ces cibles, et présente le potentiel de constituer le point de départ du développement d'un médicament, les investigateurs gagnants se verront offrir un partenariat DPAc formel et l'occasion de collaborer sur le développement d'un nouveau médicament potentiel.

Le challenge 2013 a reçu près de 150 candidatures de 70 universités, institutions de recherche universitaire, cliniques et hôpitaux des États-Unis et du Canada dans 17 domaines thérapeutiques. Les candidatures sélectionnées l'année dernière étaient centrées sur des domaines thérapeutiques, dont le paludisme, la résistance aux antibiotiques et certains types de cancer.

Le challenge offre un nouveau modèle pour la découverte de médicaments visant à découvrir les meilleures possibilités de recherche axée sur la découverte en seulement deux à trois mois.

DPAc, lancé fin 2010 au Royaume-Uni, constitue une nouvelle approche envers la découverte de médicaments dans laquelle des partenaires universitaires deviennent les principaux membres d'équipes de chasseurs de médicaments. GSK et le partenaire universitaire partagent le risque et la récompense de l'innovation où GSK financera les activités dans les laboratoires du partenaire et fournira des ressources en espèces pour faire progresser un programme d'une idée à un médicament candidat. La portée de DPAc est mondiale. À ce jour, GSK a initié 11 collaborations dans 11 domaines thérapeutiques aux États-Unis, au Canada et en Europe.

« Grâce à ce challenge, nous frayons le chemin pour de nouvelles collaborations innovantes entre des scientifiques universitaires et des investigateurs dans l'équipe DPAc de GSK », a déclaré Pearl Huang, directrice mondiale de DPAc. « Cela signifie que les candidats gagnants auront accès aux collections de principes actifs uniques et très diverses de GSK et à notre expertise en découverte de médicaments ».

Un des huit scientifiques sélectionnés dans le challenge de l'année dernière, le Dr Rahul Kohli, professeur adjoint au Département de médecine de l'Université de Pennsylvanie, a proposé une nouvelle approche potentielle à la conception d'antibiotiques. Il a confié, « Nous avons désormais une façon de prendre une idée présentant un bon potentiel et de la faire passer de la théorie académique au domaine pratique, pour en faire éventuellement bénéficier les patients ». Le Dr Kohli collabore aujourd'hui avec GSK afin d'identifier de nouveaux principes actifs pour combattre les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Duncan Holmes, chef de DPAc en Europe, a ajouté quant à lui, « Le challenge Discovery Fast Track est ouvert à tous les principaux investigateurs et n'est pas restreint à un certain type de maladie ou à une certaine stratégie de cible ; il nous permet d'identifier et de former des partenariats avec des universitaires dont les idées et les capacités sont les plus innovantes et les plus originales ».

L'enregistrement au challenge consiste à soumettre un résumé du nouveau concept de développement de médicaments, y compris les détails non exclusifs de la cible biologique. Un groupe expert de juges de GSK sélectionne alors jusqu'à 20 finalistes, qui présenteront leurs propositions en personne.

L'enregistrement sera clos le 23 avril 2014 en Europe et le 16 mai 2014 en Amérique du Nord. Jusqu'à dix scientifiques de chaque région seront sélectionnés et annoncés fin 2014. D'autres informations sont disponibles en ligne sur www.gsk.com/discoveryfasttrack.

GSK – une des plus grandes sociétés au monde du secteur de la santé et des produits pharmaceutiques, fondée sur la recherche – s'engage à améliorer la qualité de la vie humaine en permettant aux gens d'être plus actifs, de se sentir mieux et de vivre plus longtemps. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.gsk.com.

Avertissements concernant les énoncés prospectifs

GSK avertit les investisseurs que les énoncés prospectifs ou projections faits par GSK, y compris ceux formulés dans cette annonce, sont assujettis à des risques et à des incertitudes qui peuvent faire varier sensiblement les résultats réels des résultats anticipés. Les facteurs susceptibles d'affecter les opérations de GSK sont décrits dans la rubrique 3.D « Risk factors » du rapport annuel de la société sur Formulaire 20-F pour 2012.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

GSK
États-Unis & Canada
Robin Gaitens
Communications mondiales US
robin.c.gaitens@gsk.com
+1 919 483 2678 (w)
+1 919 271 6560 (m)
ou
Europe
Communications externes pour l'UE
Eleanor.x.Bunch@gsk.com
+44 20-8047-2381 (w)
+44 7773-474-650 (m)

Business Wire