BFM Patrimoine

GROUPE EUROTUNNEL: RESULTATS ANNUELS 2013

BFM Patrimoine
Regulatory News: Un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros à 1,092 milliard, en hausse de 12%1 Un EBITDA à 449 millions d'euros (+7% hors indemnités d'assurance2) Un résulta

Regulatory News:

  • Un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros à 1,092 milliard, en hausse de 12%1
  • Un EBITDA à 449 millions d'euros (+7% hors indemnités d'assurance2)
  • Un résultat opérationnel pour les segments Liaison Fixe et Europorte en amélioration de 45 millions d'euros2
  • Un résultat après impôt de 101 millions d'euros (après comptabilisation d'un produit d'impôt net de 81 millions d'euros)
  • Augmentation de 25% du dividende proposée à l'Assemblée générale des actionnaires du 29 avril 2014 à 15 centimes d'euros (12 centimes en 2012).

Le conseil d'administration réuni le mercredi 12 mars 2014 sous la présidence de Jacques Gounon a arrêté les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2013.

Jacques Gounon, Président-directeur général de Groupe Eurotunnel (Paris:GET), a déclaré : « En 2013, Groupe Eurotunnel a enregistré une nouvelle année record en dépit d'un environnement très concurrentiel. En cette année des 20 ans du tunnel sous la Manche, le Groupe se fixe de nouvelles ambitions de création de valeur avec un objectif d'EBITDA de plus de 500 millions d'euros en 20153 ».

1 L'ensemble des comparaisons avec le compte de résultat 2012 se fait au taux de change 2013, soit 1 £ = 1,187 €.

2 En 2012, Groupe Eurotunnel a perçu un produit non récurrent de 30 millions d'euros d'indemnités d'assurances, comptabilisé en produit d'exploitation, en EBITDA (ce qui correspond à la marge d'exploitation) et en résultat.

3 Au taux de change actuel

FAITS MARQUANTS DE L'ANNEE ECOULEE

  • Concession de la Liaison Fixe sous la Manche
  • En 2013, les Navettes d'Eurotunnel ont transporté 2,5 millions de véhicules de tourisme, et 1,4 million de camions.
  • Le Shuttle a enregistré une fréquentation record cet été, avec près de 16 000 véhicules de tourisme le samedi 17 août 2013, ce qui constitue le trafic le plus intense jamais atteint en une seule journée depuis 1994.
  • Lancé le 31 mai, le produit ETICA (Eurotunnel Incentive for Capacity Additions) destiné à faciliter le lancement de nouveaux services de fret ferroviaire a contribué à augmenter le nombre de trains de 10% par rapport à 2012.
  • Eurostar a franchi la barre des 10 millions de passagers. Selon une étude demandée par Groupe Eurotunnel, le trafic passagers représente à terme (2020) un potentiel de 14 millions de passagers.
  • La Commission intergouvernementale (CIG) a reconnu en décembre qu'Eurotunnel est légitime à recouvrer, au moyen de ses redevances, les coûts à long terme de la Liaison Fixe auprès des opérateurs ferroviaires empruntant le tunnel sous la Manche, conformément aux dispositions fixées par le RUC.
  • Le tunnel sous la Manche a été consacré comme « le projet majeur de Génie civil des 100 dernières années » par la FIDIC, la Fédération Internationale des Ingénieurs Conseils. Le jury composé d'ingénieurs et de maîtres d'ouvrages publics a sélectionné à l'unanimité le tunnel sous-marin le plus long du monde parmi plus de 150 candidatures venant des cinq continents.
  • Europorte et ses filiales
  • Contribution positive à la croissance du chiffre d'affaires 2013 (239 millions d'euros soit une hausse de +16 %). L'offre d'Europorte est basée sur la qualité de service et la ponctualité, ce qui a permis de nouvelles prises de commandes.
  • L'élargissement de l'activité en France dans les secteurs des céréales et de l'automobile ainsi que la diversification dans la pétrochimie, conjuguée à l'augmentation des tonnages ont consolidé la croissance.
  • GB Railfreight, le troisième opérateur de fret en Grande-Bretagne, poursuit également sur sa dynamique. Il a notamment renouvelé pour une période de 5 ans son contrat avec un de ses principaux clients, Network Rail, relatif au transport de matériaux dans le cadre de l'entretien de l'infrastructure ferroviaire britannique. Ce nouveau contrat engendre une augmentation significative en termes d'activité et de chiffre d'affaires. GBRf a également obtenu l'extension du contrat consistant à transporter plus d'un million de tonnes de déblais sur le projet Crossrail, le réseau ferroviaire de type réseau express régional qui doit desservir le Grand Londres à partir de 2018.
  • Europorte dégage un EBITDA positif de 19 millions d'euros, en augmentation de 17 millions d'euros, attestant de la forte amélioration de la rentabilité du segment fret ferroviaire de Groupe Eurotunnel.
  • MyFerryLink
  • Groupe Eurotunnel a racheté en juillet 2012 trois ferries, qu'il loue à la SCOP SF, société indépendante qui en assure l'exploitation. MyFerryLink a la responsabilité de la commercialisation du service.
  • Le 4 décembre 2013, le Competition Appeal Tribunal a cassé la décision de l'autorité de la concurrence britannique, qui avait prononcé l'interdiction du service de ferries au départ de Douvres. Renvoyée devant l'Autorité de la concurrence britannique, une nouvelle décision devrait être rendue par la Competition Commission en mai.
  • MyFerryLink a conquis la clientèle grâce à une offre adaptée et une très bonne qualité de service, avec une part de marché dans le fret de 9% sur l'année 2013 et un chiffre d'affaires de 74 millions d'euros, contre seulement 7 millions pour les quatre mois et demi d'activité en 2012. Le bilan de MyFerryLink en 2013 – 316 811 voitures et 326 274 unités de fret transportées - démontre l'utilité d'une nouvelle offre maritime pour traverser la Manche.

RESULTATS FINANCIERS

À données comparables (hors indemnités d'assurances) la marge d'exploitation (EBITDA) de 449 millions d'euros est en augmentation de 7% par rapport à 2012. L'EBITDA de MyFerryLink s'élève à - 22 millions d'euros. Le résultat opérationnel des segments Liaison Fixe et Europorte est en amélioration de 45 millions d'euros.

A 269 millions d'euros, le coût de l'endettement financier net est en augmentation de 4 millions d'euros par rapport à 2012 principalement en raison de l'impact de l'augmentation de 2% de la marge sur la tranche C de la dette depuis juillet 2012, partiellement compensé par la baisse des taux d'inflation.

Le résultat consolidé avant impôt de Groupe Eurotunnel de l'exercice 2013 est un profit de 20 millions d'euros, à comparer à un profit de 27 millions pour l'exercice 2012 (qui comprenait 30 millions d'indemnités d'assurances).

En tenant compte du produit d'impôt net à hauteur de 81 millions d'euros essentiellement dû à la première comptabilisation d'un actif d'impôt différé, le résultat après impôts du Groupe de l'exercice 2013 est un bénéfice de 101 millions d'euros.

Le free cash-flow dégagé en 2013 s'élève à 129 millions d'euros. La trésorerie disponible au 31 décembre 2013 s'élève à 277 millions d'euros, après des dépenses d'investissement nets d'un montant de 49 millions d'euros, ainsi que le paiement du dividende (65 millions d'euros), le programme de rachat d'actions (35 millions d'euros) et 46 millions d'euros au titre des premiers remboursements contractuels de l'Emprunt à Long Terme.

PERSPECTIVES

L'activité reste dynamique, tirée par la reprise économique en Grande-Bretagne. Les marchés pourraient connaître cette année une croissance aussi forte qu'en 2013, les Britanniques privilégiant de plus en plus les voyages courts sur le Continent par le Shuttle. Le Groupe reste confiant dans sa capacité à générer une croissance durable et, par le développement de ses relais de croissance, à augmenter encore sa résistance aux aléas économiques. Aussi Groupe Eurotunnel table sur une croissance de son chiffre d'affaires et de son EBITDA selon les objectifs suivants : toutes choses égales par ailleurs et à taux de change et périmètre constant.

  • 2014 : 460 millions d'euros d'EBITDA
  • 2015 : au moins 500 millions d'euros d'EBITDA

A moyen terme, plusieurs facteurs favorables jouent pour Groupe Eurotunnel :

  • l'entrée en vigueur de nouvelles contraintes environnementales MARPOL pour les ferries, avec une diminution par 10 des émissions de soufre. De son côté, Eurotunnel est reconnu comme l'opérateur transmanche le plus respectueux de l'environnement
  • la poursuite de la croissance du marché du Détroit des camions et des passagers
  • le lancement de nouvelles dessertes ferroviaires telles qu'Amsterdam/Londres

1. EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET DU RESULTAT POUR L'EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013

En application du règlement (CE) no 1606/2002 du 19 juillet 2002 sur l'application des normes comptables internationales, les comptes consolidés de GET SA au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2013 ont été établis conformément au référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards) tel qu'adopté par l'Union Européenne au 31 décembre 2013.

1.1. COMPARAISON DES EXERCICES CLOS LES 31 DECEMBRE 2012 ET 31 DECEMBRE 2013

Afin de permettre une meilleure comparaison entre les deux exercices, le compte de résultat consolidé 2012 présenté dans cette section a été recalculé au taux de change utilisé pour le résultat de l'exercice 2013, soit 1£=1,187€. A noter que le compte de résultat consolidé 2012 présenté dans cette section a été retraité en application de la norme IAS 19 révisée.

1.1.1 Synthèse

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe dépasse le seuil d'un milliard d'euros pour la première fois et s'élève à 1 092 millions d'euros à fin 2013, en augmentation de 116 millions d'euros, soit +12 % par rapport à 2012. Les charges d'exploitation s'élèvent à 643 millions, en augmentation de 86 millions d'euros, dont 76 millions d'euros pour la nouvelle activité maritime de MyFerryLink (12 mois d'exploitation en 2013 à comparer à quatre mois et demi en 2012). L'EBITDA s'établit à 449 millions d'euros, dont une perte de 22 millions d'euros pour l'activité de MyFerryLink. Hors les 30 millions d'euros des indemnités d'assurance relatives à l'incendie en 2008 comptabilisées en 2012, l'EBITDA est en augmentation de 30 millions d'euros (7 %) par rapport à 2012, dont 22 millions d'euros pour l'activité de la Liaison Fixe, 17 millions d'euros pour le segment Europorte et une diminution de 9 millions d'euros pour le segment MyFerryLink. Hors impact des indemnités d'assurance, le résultat opérationnel est en augmentation de 31 millions d'euros et s'établit à 285 millions d'euros. Le résultat avant impôt de Groupe Eurotunnel pour l'exercice 2013 est un profit de 20 millions d'euros. Hors les pertes générées par MyFerryLink et l'impact des indemnités d'assurance, le résultat avant impôts des segments Liaison Fixe et Europorte est en amélioration de 39 millions d'euros.

Après prise en compte d'un produit d'impôt net à hauteur de 81 millions d'euros dû à la première comptabilisation d'un actif d'impôt différé, le résultat après impôts du Groupe de l'exercice 2013 est un bénéfice de 101 millions d'euros.

Le Free Cash Flow1 généré en 2013 s'élève à 129 millions d'euros par rapport à 133 millions d'euros en 2012 (dont 30 millions d'euros au titre des indemnités d'assurance). Au 31 décembre 2013, la trésorerie et équivalents de trésorerie du Groupe s'élevaient à 277 millions d'euros contre 256 millions d'euros au 31 décembre 2012.

1 Le Free Cash Flow est le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles diminué du flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (hors investissements initiaux associés aux nouvelles activités et acquisition de titres de participation) et du flux de trésorerie net relatif au service de la dette et augmenté des intérêts reçus.

En millions d'euros 2013

2012
recalculé(*)

Variation

2012
retraité (**)

Taux de change €/£ 1,187 1,187 1,23 Liaison Fixe 779 763 +2 % 777 Europorte 239 206 +16 % 209 MyFerryLink 74 7 7 Chiffre d'affaires 1 092 976 +12 % 993 Autres produits d'exploitation – 30 30 Total produits d'exploitation 1 092 1 006 +9 % 1 023 Liaison Fixe (327 ) (333 ) -2 % (338 ) Europorte (220 ) (204 ) +8 % (206 ) MyFerryLink (96 ) (20 ) (20 ) Charges d'exploitation (643 ) (557 ) +15 % (564 ) Marge d'exploitation (EBITDA) 449 449 = 459 Amortissements (166 ) (161 ) +3 % (161 ) Résultat opérationnel courant 283 288 -2 % 298 Autres produits / (charges) opérationnels nets 2 (4 ) (4 ) Résultat opérationnel (EBIT) 285 284 0 % 294 Quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalences (1 ) – – Coût de l'endettement financier net (269 ) (265 ) +2 % (269 ) Autres produits financiers nets 5 8 7 Résultat avant impôts : profit 20 27 32 Impôts sur les bénéfices 81 – – Résultat net : profit 101 27 32

* Recalculé à taux de change constant, celui utilisé pour le compte de résultat 2013 (1£ =1,187€).

** Retraité en application de la norme IAS 19 révisée.

L'évolution du résultat avant impôts et hors indemnités d'assurance par segment d'activité par rapport à 2012 est détaillée ci-après :

En millions d'euros
Amélioration/(détérioration) du résultat

(*)Liaison Fixe

Europorte

(**)MyFerryLink

Total Groupe Résultat avant impôts : 2012 recalculé au taux de change 2013 21 (9 ) (15 ) (3 ) Amélioration/(détérioration) du résultat : Chiffre d'affaires +16 +33 +67 +116 Charges d'exploitation +6 (16 ) (76 ) (86 ) EBITDA +22 +17 (9 ) +30 Amortissements +2 (1 ) (6 ) (5 ) Résultat opérationnel courant +24 +16 (15 ) +25 Autres produits / (charges) opérationnels nets +4 +1 +1 +6 Résultat opérationnel (EBIT) +28 +17 (14 ) +31 Charges financières nettes (5 ) (1 ) (2 ) (8 ) Total variations +23 +16 (16 ) +23 Résultat avant impôts : 2013 44 7 (31 ) 20

* Hors l'indemnisation des pertes d'exploitation suite à l'incendie en 2008 (30 millions d'euros en 2012).

** L'activité de MyFerryLink a démarré le 20 août 2012.

1.1.2 Segment Concession de la Liaison Fixe

A travers le segment de la Concession de la Liaison Fixe qui représente son cœur de métier, Groupe Eurotunnel exploite et commercialise directement un Service de Navettes dans le Tunnel et gère également la circulation des Trains à Grande Vitesse Voyageurs (Eurostar) et des Services de Trains de Fret des Entreprises Ferroviaires à travers le Réseau Ferroviaire. Ce segment incorpore également les activités des services corporate du Groupe.

En millions d'euros 2013

(*)2012

Variation Taux de change €/£ 1,187 1,187 Navettes 477 470 +2 % Réseau Ferroviaire 289 280 +3 % Autres revenus 13 13 +2 % Chiffre d'affaires 779 763 +2 % Achats et charges externes (182 ) (184 ) -3 % Charges de personnel (145 ) (149 ) -2 % Charges d'exploitation (327 ) (333 ) -2 % Marge d'exploitation (EBITDA) 452 430 +5 % EBITDA(*) / chiffre d'affaires 58,0 % 56,2 % 1,8pts

* Hors l'indemnisation des pertes d'exploitation suite à l'incendie en 2008 (30 millions d'euros en 2012).

a) Chiffre d'affaires de la Concession de la Liaison Fixe

Le chiffre d'affaires du segment, qui en 2013 représente 71 % du chiffre d'affaires du Groupe, s'élève à 779 millions d'euros en hausse de 2 % par rapport à l'année 2012.

i) Service Navettes

Trafic (en nombre de véhicules) 2013 2012 Variation Navettes Camions 1 362 849 1 464 880 -7 % Navettes Passagers : Voitures (*) 2 481 167 2 424 342 +2 % Autocars 64 507 58 966 +9 %

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.

Le chiffre d'affaires du service Navettes pour l'année 2013 s'élève à 477 millions d'euros, en hausse de 2 % (7 millions d'euros) par rapport à l'année précédente.

Navettes Camions

Le marché transmanche camions sur les lignes du Détroit continue de progresser en 2013 avec une croissance estimée à 4,7 % par rapport à 2012, mais il reste néanmoins toujours inférieur d'environ 5 % au niveau observé en 2007, avant la crise économique.

En 2012, le trafic des Navettes Camions a bénéficié de la disparition de l'opérateur historique SeaFrance ainsi que d'une grande partie du trafic supplémentaire généré par les Jeux Olympiques à Londres. En 2013, le nombre de camions transportés par les Navettes Camions a diminué de 7 %, mais à 38,6 % en 2013, la part de marché des Navettes Camions reste supérieure au niveau moyen des années antérieures à 2012.

Navettes Passagers

Le marché transmanche des voitures sur les lignes du Détroit a renoué avec la croissance en 2013 (estimée à 2,8 %). Le nombre de voitures transportées par les Navettes Passagers a augmenté de 2 % en 2013 par rapport à 2012. La part de marché de l'activité voitures reste stable à 51 %.

Le marché des autocars a enregistré une forte croissance d'environ 8 % par rapport à 2012, avec une part de marché autocars de la Liaison Fixe progressant de 0,5 point à 41,6 %. Le trafic autocars des Navettes Passagers était en hausse de 9 % en 2013, soutenu par de nouvelles lignes régulières lancées au deuxième semestre 2012.

ii) Réseau Ferroviaire

Trafic 2013 2012 Variation Trains à Grande Vitesse Passagers (Eurostar) :

Passagers (*)

10 132 691 9 911 649 +2 %

Services de Trains de Fret des Entreprises Ferroviaires (**) :

Nombre de tonnes 1 363 834 1 227 139 +11 % Nombre de trains 2 547 2 325 +10 %

* Seuls sont comptabilisés dans ce tableau les passagers d'Eurostar qui empruntent le Tunnel, ce qui exclut les liaisons Paris-Calais et Bruxelles-Lille.

** Les trains des entreprises ferroviaires (DB Schenker pour le compte de BRB, la SNCF et ses filiales, et Europorte) ayant emprunté le Tunnel.

L'utilisation du réseau ferroviaire du Tunnel par les Trains à Grande Vitesse Voyageurs d'Eurostar et par les Services de Trains de Fret des Entreprises Ferroviaires a généré un revenu de 289 millions d'euros en 2013, en hausse de 3 % par rapport à 2012.

Le nombre de voyageurs Eurostar empruntant le Tunnel est en hausse de 2 % par rapport à 2012 et a dépassé le seuil symbolique de 10 millions de passagers annuels pour la première fois, grâce à une bonne tenue de la demande loisirs.

En vue du développement du fret ferroviaire transmanche, Eurotunnel a annoncé le 30 mai 2013 la création d'ETICA (Eurotunnel Incentive for Capacity Additions), un système d'aides financières pour les entreprises ferroviaires lançant un nouveau service de fret ferroviaire empruntant le tunnel sous la Manche, destiné à soutenir l'investissement initial des opérateurs.

L'activité des trains de marchandises a progressé de 10 % grâce notamment au transport d'acier, à la reprise de certains trafics intermodaux, et en fin d'année à de nouveaux services générés par ETICA.

b) Charges d'exploitation de la Concession de la Liaison Fixe

Les charges d'exploitation du segment Liaison Fixe s'élèvent à 327 millions d'euros en 2013, en diminution de 2 % par rapport à 2012. Hors éléments non-récurrents, les charges sont stables d'une année à l'autre.

1.1.3 Segment Europorte

Le segment Europorte intervient sur l'ensemble de la chaîne logistique du transport ferroviaire de marchandises sur le territoire français et au Royaume-Uni. Il regroupe, notamment, GBRf au Royaume-Uni, Europorte France, Socorail, Europorte Proximité et Europorte Channel.

En millions d'euros 2013 2012 Variation Taux de change €/£ 1,187 1,187 Chiffre d'affaires 239 206 +16 % Achats et charges externes (135 ) (128 ) +6 % Charges de personnel (85 ) (76 ) +11 % Charges d'exploitation (220 ) (204 ) +8 % Marge d'exploitation (EBITDA) 19 2 +17 m€

a) Chiffre d'affaires d'Europorte

L'augmentation du chiffre d'affaires d'Europorte de 33 millions d'euros (16 %) est essentiellement portée par les nouveaux contrats conclus en 2013 et sur le second semestre 2012 ainsi que par une augmentation des volumes sur certains contrats existants.

b) Charges d'exploitation d'Europorte

Dans un contexte de croissance d'activité, l'augmentation des charges d'exploitation est limitée à 8 % sur l'année, reflétant les effets depuis le second semestre 2012 des initiatives d'amélioration de productivité lancées en 2011 et la diminution des frais de démarrage des nouveaux contrats.

La marge d'exploitation d'Europorte est en amélioration substantielle par rapport à 2012 avec un EBITDA positif de 19 millions d'euros, en augmentation de 17 millions d'euros.

1.1.4 Segment MyFerryLink

Les filiales du segment maritime « MyFerryLink » de Groupe Eurotunnel ont pour activité la location des navires à la SCOP (une société d'exploitation externe au Groupe Eurotunnel), et la commercialisation des billets de traversées transmanche de véhicules de tourisme et de fret.

L'activité maritime de Groupe Eurotunnel a démarré le 20 août 2012 avec la mise en exploitation de deux navires (le Rodin et le Berlioz). Depuis février 2013, trois navires (y compris le Nord Pas-de-Calais) sont exploités sur le Détroit.

En millions d'euros 2013 2012 Chiffre d'affaires 74 7 Charges d'exploitation (96 ) (20 ) Marge d'exploitation (EBITDA) (22 ) (13 )

a) Chiffre d'affaires MyFerryLink

Trafic 2013 2012 Fret 326 274 11 417

Voitures (*)

316 811 45 908 Autocars 721 11

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.

Le segment a généré un chiffre d'affaires de 74 millions d'euros en 2013 par rapport à 7 millions d'euros sur les quatre mois et demi d'activité en 2012.

La part de marché du Détroit pour l'activité fret de MyFerryLink sur l'année 2013 est de 9 % ; elle s'établit à 9,6 % en décembre 2013 par rapport à 4,2 % en janvier 2013. Pour l'activité voitures, la part de marché est de 6,5 % sur l'année 2013.

b) Charges d'exploitation MyFerryLink

Les charges d'exploitation s'élèvent à 96 millions d'euros pour la période et sont composées essentiellement de l'achat de traversées auprès de la SCOP ainsi que de frais commerciaux et administratifs.

1.1.5 Autres produits d'exploitation

En 2012, les autres produits d'exploitation d'un montant de 30 millions d'euros correspondent au montant perçu en 2012 au titre de l'indemnisation définitive des pertes d'exploitation résultant de l'incendie en 2008.

1.1.6 Marge d'exploitation (EBITDA)

L'EBITDA (hors autres produits d'exploitation) par segment d'activité évolue comme suit :

En millions d'euros

(*)Liaison Fixe

Europorte MyFerryLink Total Groupe

EBITDA(*) 2012

430 2 (13 ) 419 Amélioration/(détérioration) : Chiffre d'affaires +16 +33 +67 +116 Charges d'exploitation +6 (16 ) (76 ) (86 ) Total variations +22 +17 (9 ) +30 EBITDA 2013 452 19 (22 ) 449

* Hors l'indemnisation des pertes d'exploitation suite à l'incendie en 2008 (30 millions d'euros en 2012).

La marge d'exploitation consolidée du Groupe de 449 millions d'euros est en progression de 30 millions d'euros par rapport à 2012 hors indemnités d'assurance en 2012, dont une amélioration de 22 millions d'euros pour la Liaison Fixe et de 17 millions d'euros pour Europorte et une diminution de 9 millions d'euros pour MyFerryLink.

1.1.7 Résultat opérationnel (EBIT)

A 166 millions d'euros en 2013, les dotations aux amortissements ont augmenté de 5 millions d'euros principalement dû à l'impact de la nouvelle activité maritime.

Le résultat opérationnel de l'année 2013 est positif de 285 millions d'euros, en progression de 31 millions d'euros par rapport à 2012 hors l'impact des 30 millions d'euros d'indemnités d'assurance relatives à l'incendie 2008 perçus en 2012.

1.1.8 Résultat avant impôt

A 269 millions d'euros pour l'exercice 2013, le coût de l'endettement financier net est en augmentation de 4 millions d'euros par rapport à 2012 à taux de change constant en raison de l'impact de l'augmentation de 2 % de la marge sur la tranche C de la dette depuis juillet 2012, partiellement compensée par la baisse des taux d'inflation et l'impact qui en découle sur la revalorisation de la tranche indexée de la dette financière.

En 2013, le poste « autres produits financiers nets » intègre notamment les intérêts reçus sur les obligations à taux variable à hauteur de 7 millions d'euros (2012 : 6 millions d'euros).

Le résultat consolidé avant impôt de Groupe Eurotunnel pour l'exercice 2013 est un profit de 20 millions d'euros.

1.1.9 Résultat net

Compte tenu de ses perspectives bénéficiaires et de l'importance de ses déficits reportables, le Groupe a reconnu au 31 décembre 2013, un produit de 83 millions d'euros en compte de résultat au titre d'un actif d'impôt différé net. Ce produit est constitué d'une part de la première reconnaissance par le Groupe d'un actif d'impôt différé net de 70 millions d'euros au titre de différences temporelles et d'autre part, pour un montant de 13 millions d'euros, de l'activation de déficits fiscaux que le Groupe prévoit d'utiliser sur un horizon de trois ans. Le montant de l'actif d'impôt différé non reconnue à fin 2013 s'élève à 1 554 millions d'euros.

Le poste « Impôts sur les bénéfices » intègre également une charge de 2 millions d'euros essentiellement au titre de la taxe sur dividende (3 % sur les 65 millions d'euros de dividende versé en 2013).

Le résultat consolidé après impôt de Groupe Eurotunnel de l'exercice 2013 est un profit de 101 millions d'euros.

2. TRESORERIE DES EXERCICES 2012 ET 2013

En millions d'euros 31 décembre
2013 31 décembre
2012 Taux de change €/£ 1,199 1,225 Variation de trésorerie courante 459 459 Autres produits et (charges) opérationnels et l'impôt (6 ) 2 Flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles 453 461 Flux de trésorerie lié aux activités d'investissement (49 ) (183 ) Flux de trésorerie lié aux activités de financement (380 ) (301 ) Variation de trésorerie 24 (23 )

Au total, la variation de trésorerie en 2013 montre un encaissement net de 24 millions d'euros comparé à un décaissement net de 23 millions d'euros en 2012, soit une amélioration de 47 millions d'euros.

a) Flux de trésorerie généré par les activités opérationnelles

La variation de trésorerie courante en 2013 reste stable par rapport à 2012, à 459 millions d'euros. Après paiement des autres charges nettes et des impôts à hauteur de 6 millions d'euros en 2013, le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles est en diminution de 8 millions d'euros à 453 millions d'euros. Cette évolution s'explique principalement par :

  • une augmentation nette de 14 millions d'euros provenant des activités de la Liaison Fixe (augmentation de 20 millions d'euros des recettes et de 6 millions d'euros des dépenses opérationnelles),
  • l'absence de 30 millions d'euros d'indemnités d'assurance encaissés en 2012 au titre de l'incendie en 2008,
  • une augmentation nette de 20 millions d'euros du flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles des sociétés Europorte, et
  • un décaissement net de 17 millions d'euros lié aux activités opérationnelles sur l'année 2013 du segment MyFerryLink à comparer à un décaissement net de 21 millions d'euros pour le démarrage de l'activité et les quatre mois et demi d'exploitation en 2012.

b) Flux de trésorerie lié aux activités d'investissements

Le flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement passe de 183 millions d'euros en 2012 à 49 millions d'euros en 2013. Le flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement en 2012 comprenait notamment des versements de 74 millions d'euros pour l'acquisition de certains actifs de l'ex-groupe SeaFrance et la remise en état des trois navires ainsi que 51 millions d'euros au titre de l'acquisition de nouvelles locomotives d'Europorte.

Le flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement de 49 millions d'euros en 2013 comprend notamment :

  • versements de 37 millions d'euros liés aux activités de la Liaison Fixe (2012 : 59 millions d'euros) dont 10 millions pour le projet de mise en place du GSM-R (système de radiocommunication numérique) et 5 millions d'euros pour le programme de rénovation et d'augmentation de la puissance motrice des locomotives,
  • versements nets de 3 millions d'euros liés aux activités d'Europorte, l'investissement dans le cadre du programme pluriannuel d'acquisition de nouvelles locomotives d'Europorte en France et de GBRf ayant été financé par des opérations de « sale and leaseback »,
  • versements de 6 millions d'euros lies à l'activité du segment MyFerryLink, essentiellement pour compléter la remise en état des navires,
  • versements nets de 5 millions d'euros au titre de l'investissement du Groupe dans la société ElecLink Limited, filiale détenue à 49 % sous forme de coentreprise, qui a pour but la mise en place et l'exploitation d'une nouvelle interconnexion électrique entre les réseaux français et britannique par l'installation de deux câbles dans le Tunnel, et
  • 2 millions d'euros perçus provenant de la vente des immobilisations.

c) Flux de trésorerie lié aux opérations de financement

Le flux de trésorerie net lié aux activités de financement en 2013 représente un décaissement de 380 millions d'euros par rapport à 301 millions d'euros en 2012. En 2013 il est composé notamment :

  • des intérêts payés de 241 millions d'euros sur l'Emprunt à Long Terme et sur les contrats de couverture associés (228 millions d'euros en 2012). L'augmentation résulte de l'application à compter du 28 juin 2012 de la marge additionnelle de 2 % sur la tranche C,
  • du versement de 46 millions d'euros au titre des premiers remboursements contractuels de l'Emprunt à Long Terme,
  • du versement de 35 millions d'euros au titre du programme de rachat d'actions (44 millions d'euros en 2012),
  • du versement d'un dividende pour un montant de 65 millions d'euros (44 millions d'euros en 2012),
  • des intérêts reçus d'un total de 8 millions d'euros, dont 6 millions d'euros au titre des obligations à taux variable détenues par le Groupe (2012 : 9 millions d'euros, dont 6 million d'euros au titre des obligations à taux variable).

2.2. RATIOS DE COUVERTURE DU SERVICE DE LA DETTE

Le ratio de couverture du service de la dette et le ratio de couverture synthétique du service de la dette de Groupe Eurotunnel SA au 31 décembre 2013 sont respectivement de 1,63 et de 1,73. Ainsi, Groupe Eurotunnel respecte ses engagements financiers au 31 décembre 2013.

2.3. RATIO D'ENDETTEMENT À LONG TERME SUR IMMOBILISATIONS CORPORELLES

Le Ratio d'Endettement à Long Terme sur les immobilisations corporelles tel que défini par le Groupe est le rapport entre les dettes financières à long terme diminuées de la valeur des obligations à taux variable détenues, et les immobilisations corporelles. Au 31 décembre 2013, le ratio est à 57,3 %, à comparer à 56,3 % au 31 décembre 2012 (recalculé au taux de change du 31 décembre 2013).

31 décembre 2013 31 décembre 2012 En millions d'euros recalculé publié Taux de change €/£ 1,199 1,199 1,225 Dette financière non courante A 3 890 3 893 3 934 Autres actifs financiers : obligations à taux variable B 151 151 152 Endettement diminué des autres actifs financiers A-B=C 3 739 3 742 3 782 Immobilisations corporelles* D 6 529 6 647 6 648 Ratio d'Endettement à Long Terme sur immobilisations corporelles C/D 57,3 % 56,3 % 56,9 %

* Les immobilisations mises en Concession sont converties au taux historique.

2.4. FREE CASH FLOW

Le Free Cash Flow tel que défini par le Groupe, est le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles diminué du flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (hors investissements initiaux associés aux nouvelles activités et acquisition de titres de participation) et du flux de trésorerie net relatif au service de la dette et augmenté des intérêts reçus (sur Trésorerie, équivalents de trésorerie et autres actifs financiers).

A 129 millions d'euros en 2013, le Free Cash Flow reste relativement stable par rapport à 2012, l'augmentation des intérêts payés et le premier remboursement contractuel de la dette ayant été compensés par la diminution des investissements (voir paragraphe 2.b ci-dessus pour plus de détail).

En millions d'euros 31 décembre
2013 31 décembre
2012 Taux de change €/£ 1,199 1,225 Flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles 453 461 Flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (49 ) (183 ) Retraitement des investissements rattachés aux participations – 1 Retraitement de l'acquisition et remise en état des actifs maritime 6 74 Intérêts versés sur emprunts et contrats de couverture de taux (242 ) (229 ) Remboursement des dettes financières (47 ) – Intérêts reçus 8 9 Free Cash Flow 129 133

3. BILAN CONSOLIDE

En milliers d'euros 31 décembre
2013

(1)31 décembre
2012

ACTIF Ecarts d'acquisition 16 997 17 364 Immobilisations incorporelles 9 814 11 139 Total des immobilisations incorporelles 26 811 28 503 Immobilisations mises en Concession 6 333 187 6 445 225 Immobilisations propres 195 858 202 425 Total des immobilisations corporelles 6 529 045 6 647 650 Titres mises en équivalence 880 – Impôts différés actifs 127 496 – Autres actifs financiers 157 259 155 188 Total des actifs non courants 6 841 491 6 831 341 Stocks 3 622 3 250 Clients et comptes rattachés 130 600 120 985 Autres créances 30 280 43 185 Autres actifs financiers 207 208 Trésorerie et équivalents de trésorerie 276 725 256 228 Total des actifs courants 441 434 423 856 Total de l'actif 7 282 295 7 255 197 PASSIF Capital social 220 000 220 000 Primes d'émission 1 711 796 1 711 796 Réserves 252 328 32 339 Résultat de l'exercice 101 361 31 719 Ecart de conversion 195 080 158 281 Capitaux propres – part du Groupe 2 480 565 2 154 135 Intérêts minoritaires 5 – Total des capitaux propres 2 480 570 2 154 135 Engagements de retraite 43 203 50 474 Dettes financières 3 889 951 3 934 295 Instruments dérivés de taux 626 925 856 017 Total des passifs non courants 4 560 079 4 840 786 Provisions 907 1 661 Dettes financières 39 527 53 849 Dettes d'exploitation 170 837 175 691 Dettes diverses et produits constatés d'avance 31 005 29 075 Total des passifs courants 242 276 260 276 Total des passifs et capitaux propres 7 282 925 7 255 197

1 En application de la norme IAS 19 révisée, les états financiers de l'exercice 2012 ont été retraités en conformité avec les nouvelles règles à des fins de comparaison.

Prochains rendez-vous 2014 :

24 avril 2014 : Chiffre d'affaires et trafic du premier trimestre 2014

29 avril 2014 : Assemblée Générale de Groupe Eurotunnel SA

Informations complémentaires :

Le Groupe Eurotunnel dépose auprès de l'Autorité des marchés financiers son rapport financier annuel au 31 décembre 2013. Les comptes consolidés du Groupe et les comptes sociaux de Groupe Eurotunnel SA au 31 décembre 2013 ont été arrêtés par le conseil d'administration du 12 mars 2014.

Statut des comptes de l'exercice 2013 à l'égard de l'audit : comptes certifiés.

Ce communiqué ainsi que le Document de Référence comprenant notamment les comptes annuels de Groupe Eurotunnel SA au 31 décembre 2013 seront disponibles sur notre site internet : www.eurotunnelgroup.com dans la rubrique « Informations réglementées ».

Groupe Eurotunnel
Contact presse :
Fabienne Lissak, 01.40.98.04.67
ou
Contact analystes et investisseurs :
Michael Schuller, 03.21.00.87.49

Business Wire