BFM Patrimoine

Grèce: Hellenic Postbank n'est pas viable - ministre des Finances

BFM Patrimoine
ATHENES (Dow Jones)--Les régulateurs bancaires grecs ont conclu que la banque publique Hellenic Postbank (TT.AT) n'était plus viable après les pertes subies, a déclaré mercredi le ministre grec des Finances, ajoutant que le gouvernement comptait

ATHENES (Dow Jones)--Les régulateurs bancaires grecs ont conclu que la banque publique Hellenic Postbank (TT.AT) n'était plus viable après les pertes subies, a déclaré mercredi le ministre grec des Finances, ajoutant que le gouvernement comptait finaliser les détails d'un plan de recapitalisation des banques grecques avant la fin du mois de septembre.

S'exprimant devant la commission des finances du Parlement, Yannis Stournaras a expliqué que la banque centrale grecque et son nouveau fonds de sauvetage des banques avaient déterminé que Hellenic Postbank, affectée par des créances douteuses et le récent plan de restructuration de la dette du pays, ne remplissait plus les exigences réglementaires qui lui permettraient de continuer son activité.

Après cette décision, l'Hellenic Financial Stability Fund devrait pouvoir prendre le contrôle de la banque et commencer à démanteler ses activités tout en vendant ses actifs sains aux investisseurs intéressés.

Ce mois-ci, les banques françaises Crédit Agricole (ACA.FR) et Société Générale (GLE.FR) ont entamé des discussions avec leurs concurrentes grecques pour leur céder leurs filiales locales et se retirer du marché grec, après plusieurs années de pertes.

Les quatre grandes banques privées du pays - Piraeus Bank, National Bank of Greece (NBG, ETE.AT), EFG Eurobank Ergasias (EGFEY) et Alpha Bank (ALPHA.AT, ALBKY) - ont reçu une injection temporaire de capitaux de 18 milliards d'euros pour rester à flot, mais devraient passer cette année par une procédure officielle de recapitalisation.

Ce plan devrait entraîner la nationalisation de fait de l'essentiel du système bancaire grec. Les détails du projet, qui auraient dus être présentés à la fin mars dernier, ont été reportés plusieurs fois en raison de l'incertitude politique qui a régné à Athènes pendant des mois et des élections successives qui se sont déroulées en mai et juin.

-Alkman Granitsas, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

August 30, 2012 02:39 ET (06:39 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-