BFM Patrimoine

Fitch prive à son tour la France de son "triple A"

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Fitch Ratings a abaissé vendredi la note de crédit à long terme de la France de "AAA" à "AA+", devenant ainsi la dernière des trois grandes agences de notation internationales à priver le pays de la note

PARIS (Dow Jones)--Fitch Ratings a abaissé vendredi la note de crédit à long terme de la France de "AAA" à "AA+", devenant ainsi la dernière des trois grandes agences de notation internationales à priver le pays de la note souveraine la plus élevée.

Ce déclassement, assorti d'une perspective stable, s'explique par le niveau de la dette publique française, qui devrait se maintenir à un niveau plus élevé que prévu jusqu'à présent dans les prochaines années, a indiqué l'agence dans un communiqué.

Fitch prévoit désormais que la dette publique française atteigne un pic "supérieur à 96%" du produit intérieur brut (PIB) en 2014, pour ne refluer que lentement au cours des années suivantes. Jusqu'à présent, l'agence tablait sur un plafond de 94% du PIB.

La dette devrait par ailleurs se maintenir à 92% du PIB en 2017, contre une précédente estimation de 90%.

Parmi les facteurs expliquant sa décision, Fitch a cité des perspectives économiques "substantiellement plus faibles" qu'en décembre dernier et un taux de chômage de 10,9% en mai, au plus haut depuis 15 ans.

"Les Etats-Unis sont le seul pays 'AAA' dont le taux d'endettement est plus élevé", a souligné Fitch, tout en notant "la flexibilité financière exceptionnelle" dont jouissent les Etats-Unis, ainsi que le rôle de monnaie de réserve joué par le dollar à l'échelle mondiale.

Les agences Standard & Poor's et Moody's avaient privé la France de sa note "AAA" en janvier et en novembre 2012 respectivement.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

July 12, 2013 13:30 ET (17:30 GMT)

Dow Jones Newswires -IDSS2-