BFM Patrimoine

Fitch: la réforme bancaire ne modifiera pas le soutien de la France à ses banques

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le projet de réforme du secteur bancaire en France ne devrait pas altérer le soutien que l'Etat apporte aux banques nationales, estime mercredi Fitch Ratings, car l'un des principaux objectifs est de garantir la stabilité bancai

PARIS (Dow Jones)--Le projet de réforme du secteur bancaire en France ne devrait pas altérer le soutien que l'Etat apporte aux banques nationales, estime mercredi Fitch Ratings, car l'un des principaux objectifs est de garantir la stabilité bancaire.

La nouvelle réglementation devrait comprendre une partie "résolution des crises" en ligne avec les négociations au niveau européen, relève l'agence d'évaluation financière, même si la version française devrait comporter un fonds de garantie des dépôts et de résolution des crises qui se traduirait le cas échéant par des pertes pour les actionnaires et les créanciers obligataires subordonnées, mais pas pour les créanciers senior.

L'autre pan de la réforme devrait être la séparation des activités à risque des banques dans des entités disctinctes d'ici à 2015. Cette séparation ne concernerait pas les activités nécessaires au fonctionnement de l'économie mais seulement les activités de trading pour compte propre, poursuit Fitch Ratings, ce qui n'aurait pas d'impact ou serait légèrement positif pour les notes de crédit des banques.

Le projet de réforme doit être présenté ce mercredi à Bercy.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

December 19, 2012 05:01 ET (10:01 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-