BFM Patrimoine

Fiat-Chrysler: les mauvais résultats font plonger le titre

(image d'illustration)

(image d'illustration) - Marco Bertorello - AFP

Le constructeur automobile Fiat Chrysler a surpris ses actionnaires et les marchés en annonçant de très mauvais résultats au deuxième trimestre et la révision à la baisse de ses objectifs pour 2018.

Fiat-Chrysler (FCA) dans la tourmente. Le constructeur italo-américain, dont l'emblématique patron pendant quatorze ans, Sergio Marchionne, vient de mourir a indiqué avoir enregistré une chute de son bénéfice net de 35% au deuxième trimestre. Celui-ci a atteint 754 millions d'euros, nettement en dessous des attentes des analystes, qui, en moyenne, tablaient sur 1,3 milliard d'euros.

Ces mauvais résultats sont une surprise. Le quotidien économique Il Sole 24 Ore avait indiqué s'attendre à des résultats "records: un trimestre jamais vu dans l'histoire du groupe en terme de solidité financière, patrimoniale et de profitabilité". En conséquence, l'action dévissait de 10,53% à 14,83 euros, vers 11H25 GMT, à la Bourse de Milan.

Seule bonne nouvelle dans cette journée particulièrement éprouvante pour FCA: le groupe a, pour la première fois, une trésorerie positive, à 500 millions d'euros, fin juin. Ceci était un immense défi puisque la dette s'élevait à 7,7 milliards d'euros fin 2014 et était le principal objectif de Sergio Marchionne.

A.M. avec AFP