BFM Patrimoine

Faurecia: l'activité a augmenté de 1,7% au 1er trimestre, grâce aux ventes hors d'Europe

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--L'équipementier automobile Faurecia (EO.FR) a annoncé mardi que son chiffre d'affaires a progressé de 1,7% au premier trimestre, soutenu par l'essor de ses activités en Amérique du Nord et en Asie mais pénalisé par un contex

PARIS (Dow Jones)--L'équipementier automobile Faurecia (EO.FR) a annoncé mardi que son chiffre d'affaires a progressé de 1,7% au premier trimestre, soutenu par l'essor de ses activités en Amérique du Nord et en Asie mais pénalisé par un contexte difficile en Europe où ses ventes ont chuté. A taux de changes et périmètre constants, le chiffre d'affaires a reculé de 0,9% au premier trimestre, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Au cours des trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de la filiale de Peugeot (UG.FR) s'est inscrit à 4,37 milliards d'euros contre 4,3 milliards d'euros pour la période correspondante de 2012. "Ce montant comprend les ventes résultant de l'acquisition de l'usine Ford de Saline (Michigan, USA) consolidées depuis le 1er juin 2012 (122,4 millions d'euros), celles de Plastal France, consolidées depuis le 30 août 2012 (14,7 millions d'euros), celles de Sora Composites (France), consolidées depuis le 1er juillet 2012 (11,5 millions d'euros) et de Borgers et Mecaplast (France/République Tchèque) consolidées depuis le 1er mars 2012, pour un montant de 8,6 millions d'euros", a précisé Faurecia.

Rééquilibrage géographique des ventes

Au premier trimestre, les ventes de produits ont atteint 3,41 milliards d'euros - en hausse de 1,9% en données publiées mais en baisse de 1,4% en données comparables - avec une croissance hors d'Europe de 19%, l'activité ayant bondi de 20,5% en Asie et de 21,5% en Amérique du Nord, tandis qu'elle a chuté de 8,6% en Europe, "en ligne avec la baisse de la production observée dans cette région". Le groupe a souligné qu'il poursuivait le "rééquilibrage" de la répartition géographique des ventes hors d'Europe qui ont atteint 45% au premier trimestre de 2013, contre 39% pour la même période de 2012.

Dans le même temps, les ventes de monolithes (métaux précieux et céramiques incorporés dans les systèmes de contrôle des émissions) ont reculé de 5% à 687 millions d'euros, accusant une baisse de 4,5% à taux de change constants. La facturation des frais de développement, outillages, prototypes et autres services a en revanche progressé de 20,4% au premier trimestre de 2013, à 265,2 millions d'euros, une hausse de 18,9% en données comparables, "résultant de la poursuite d'un haut niveau de développement de nouveaux contrats", a indiqué le groupe.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 23, 2013 01:30 ET (05:30 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-