BFM Patrimoine

Europe: vers une fin de trimestre sur une note positive.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Avant de fermer pour quatre jours pour cause de trêve pascale, les Bourses européennes s'orientent majoritairement vers une séance positive pour clôturer le premier trimestre, en dépit de l'appréhension toujours suscitée

(CercleFinance.com) - Avant de fermer pour quatre jours pour cause de trêve pascale, les Bourses européennes s'orientent majoritairement vers une séance positive pour clôturer le premier trimestre, en dépit de l'appréhension toujours suscitée par Chypre et l'Italie.

Lisbonne dévisse de 1,6% et Madrid perd 0,6%, mais Paris, Francfort et Londres grignotent 0,1%, Zurich gagne 0,2%, Milan 0,3%, Bruxelles 0,4% et Amsterdam 0,6%. Wall Street a cédé 0,2% la veille.

'Il y a beaucoup de raison pour ne pas prendre de risque aujourd'hui, avec la fin du mois, du trimestre, de la semaine de quatre jours et bien entendu Chypre', prévient néanmoins Will Hedden, sales trader chez IG.

'Le trimestre s'est avéré souriant pour les actions, et les gérants seront donc bien heureux de prendre quelques profits avant de partir à la chasse aux oeufs de Pâques', ajoute le professionnel.

Outre la réouverture des guichets des banques prévues à Chypre, les marchés ont les yeux rivés vers Rome où le leader du centre-gauche, Pier Luigi Bersani, doit rencontrer le président Giorgio Napolitano en vue d'évoquer la formation d'un exécutif.

Côté statistiques, le nombre de chômeurs en Allemagne a augmenté de 13.000 au mois de mars en rythme séquentiel, selon les données corrigées de variations saisonnières. Le consensus tablait pourtant sur une baisse d'un peu moins de 5.000.

'Bien que la progression du chômage constitue une surprise, ces chiffres ne contredisent pas l'image d'un marché du travail allemand vigoureux, au vu de la faiblesse économique persistante de ses voisins', juge toutefois un économiste de Natixis.

Aux Etats-Unis, seront publiés l'indice PMI de Chicago pour mars, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, et l'estimation finale de croissance du PIB du quatrième trimestre, qui devrait ressortir à 0,5% en rythme annualisé.

DE Master Blenders 1753 affiche une flambée de près de 26% à environ 12,1 euros à Amsterdam, le fournisseur de thés et cafés ayant fait part de négociations avec un groupe d'investisseurs en vue d'une possible offre publique de rachat.

Kering (ex PPR) grappille 0,1% à 170 euros à Paris, alors que le groupe de luxe serait en négociations exclusives pour acheter le bijoutier Pomellato, selon la presse italienne, plus précisément la Repubblica.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance