BFM Patrimoine

Europe: rebond avec la détente des taux des périphériques.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - A part Amsterdam qui souffre du plongeon de KPN, le vert l'emporte presque partout en Europe, grâce à l'atténuation des craintes au sujet de l'Espagne et de l'Italie et à des indices PMI de bonne facture. Amsterdam cède enc

(CercleFinance.com) - A part Amsterdam qui souffre du plongeon de KPN, le vert l'emporte presque partout en Europe, grâce à l'atténuation des craintes au sujet de l'Espagne et de l'Italie et à des indices PMI de bonne facture.

Amsterdam cède encore 0,1%, mais Francfort gagne 0,3%, Bruxelles 0,5%, Londres et Zurich 0,7%, Lisbonne 0,9%, Paris s'adjuge 1,1%, Milan 1,4%, et Madrid 2,5%. Par comparaison, Wall Street prend 0,8% après une heure d'échanges.

Les marchés actions européens remontent alors que les taux obligataires à 10 ans de l'Espagne et de l'Italie se détendent. Pour rappel, ils avaient grimpé lundi sur un regain d'incertitude politique dans les deux pays.

'Les affaires de corruption à Madrid et leur effets déstabilisants sur la dette, ainsi que l'incertitude pré-électorale en Italie, restent suspendues au-dessus de la zone euro', note pourtant un trader londonien.

Les indices PMI de la matinée aident cependant les opérateurs à retrouver le moral, notamment celui de la zone euro qui s'est redressé à 48,6 points au mois de janvier, contre 48,2 en estimation flash et 47,2 en décembre.

Selon Chris Williamson, la région s'oriente vers une 'stabilisation' de l'activité au premier trimestre 2013, même si l'économiste en chef de Markit fait néanmoins remarquer que la reprise repose principalement sur l'Allemagne.

Aux Etats-Unis, l'expansion dans le secteur des services a connu un ralentissement limité et sans surprise au mois de janvier, d'après l'indice ISM non-manufacturier qui a reculé à 55,2 le mois dernier, contre 55,7 en décembre 2012.

De loin plus forte baisse à Amsterdam, KPN dégringole de 16,4% à 3,4 euros, sanctionné pour l'annonce d'une augmentation de capital massive à l'occasion de la publication de résultats en pertes au titre des trois derniers mois de 2012.

Aperam progresse par contre de 3,5% à 10,8 euros à Amsterdam, Société Générale étant passé de 'vendre' à 'achat' sur la valeur et ayant fixé l'objectif de cours à 13,5 euros, au lendemain des résultats du quatrième trimestre 2012.

BP grimpe de 1,9% à 471 pence à Londres, malgré une chute des bénéfices de la compagnie pétrolière, chute qui reflète toutefois principalement les cessions d'actifs consécutives à la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique.

Toujours à Londres, l'action ARM Holdings prend 4,3% à 930 pence : le spécialiste des microprocesseurs pour appareils mobiles, comme l'iPhone d'Apple, a dégagé des profits en croissance sur l'exercice écoulé.

Munich Re avance de 4% à 139 euros et demeure en tête du DAX à Francfort, à la suite de la publication par le réassureur de bénéfices nettement supérieurs aux attentes au titre de son exercice 2012 et d'un relèvement de dividende.

UBS végète autour de son équilibre à Zurich, grappillant 0,3% à 15,7 francs suisses, à la suite de l'annonce d'une perte au titre de son quatrième trimestre 2012, sous le coup d'une amende liée à son implication dans l'affaire du Libor.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance