BFM Patrimoine

Europe: moral miné par les indices PMI.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Malgré des conclusions du FOMC plutôt bien accueillies par Wall Street la veille, les marchés européens dévissent nettement ce matin, plombés par des signes d'aggravation de la conjoncture de ce côté de l'Atlantique. Par

(CercleFinance.com) - Malgré des conclusions du FOMC plutôt bien accueillies par Wall Street la veille, les marchés européens dévissent nettement ce matin, plombés par des signes d'aggravation de la conjoncture de ce côté de l'Atlantique.

Paris abandonne 1,2%, Madrid et Francfort 1,1%, Londres et Zurich 0,9%, Amsterdam perd 0,7%, Milan 0,6%, Bruxelles et Lisbonne 0,3%. Pourtant, Wall Street s'est adjugé 0,4% la veille, après la réunion du FOMC.

'Sans surprise, la Fed a annoncé mercredi son intention de poursuivre ses rachats d'actifs pour stimuler l'économie, en mettant en avant le chômage toujours élevé et en se disant préoccupée par la politique budgétaire restrictive des Etats-Unis', résume Barclays Bourse.

Néanmoins, le moral des marchés pâtit de nouvelles peu réjouissantes sur le front économique européen. L'indice PMI 'flash' composite - qui mesure l'activité globale dans la région - a ainsi reculé de 1,4 point à 46,5 en mars, soit un plus bas de quatre mois.

'Alors que beaucoup, y compris la BCE, espéraient voir l'économie de l'Eurozone se stabiliser au deuxième trimestre, la récession pourrait bien s'intensifier au cours des prochains mois', prévient Chris Williamson, l'économiste en chef de Markit.

Dans le cas de la France, les entreprises du secteur privé signalent de nouveau une forte baisse de l'activité : l'indice PMI flash de Markit, qui se replie de 43,1 en février à 42,1 ce mois-ci, soit un plus bas depuis quatre ans.

Du côté des Etats-Unis, les investisseurs seront attentifs cet après-midi aux inscriptions hebdomadaires au chômage, puis aux ventes de logements anciens, à l'indice de la Fed de Philadelphie et aux indicateurs avancés du Conference Board.

Siemens (+1,7% à 87 euros) figure dans le haut du classement sur le DAX de Francfort, soutenu par un relèvement de recommandation chez Morgan Stanley de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer', avec une cible remontée de 90 à 99 euros.

H&M gagne 1,7% à 230 couronnes suédoises sur l'OMX, malgré des résultats trimestriels tout juste en ligne avec les attentes. La chaine de vêtements assure que son nouveau concept de magasins, & Other Stories, dépasse ses attentes de ventes.

Sur le SBF120 parisien, Eurotunnel progresse de 1,5% à 6,8 euros : l'opérateur du tunnel sous la Manche a enregistré une année 2012 record, avec un triplement de son résultat net, grâce aux évènements exceptionnels (Jeux Olympiques, Jubilée de la Reine).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance