BFM Patrimoine

Europe: marchés en berne malgré les chiffres américains.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le dynamisme des ventes de détail américaines, bien que salué en milieu de séance, ne permet pas de ramener la plupart des marchés européens dans le vert, tandis que les indices new-yorkais marquent le pas. Milan dévisse

(CercleFinance.com) - Le dynamisme des ventes de détail américaines, bien que salué en milieu de séance, ne permet pas de ramener la plupart des marchés européens dans le vert, tandis que les indices new-yorkais marquent le pas.

Milan dévisse de 1,5%, Londres de 0,7%, Madrid et Lisbonne de 0,4%, Zurich perd 0,2%, Paris et Amsterdam reculent de 0,1%, tandis que Francfort et Bruxelles surnagent dans le vert. A Wall Street le Dow Jones cède 0,1% après environ deux heures d'échanges.

Les ventes de détail ont augmenté de 1,1% le mois dernier aux Etats-Unis, soit un rythme deux fois supérieur au consensus. 'La hausse du prix de l'essence explique la moitié de cette progression', note toutefois Philippe Waechter, chez Natixis AM.

Si elle juge ces chiffres plutôt rassurants, Natixis s'attend à ce qu'un impact négatif des mesures post-fiscal cliff se manifeste sur les finances des ménages et leurs intentions d'achats au cours des mois à venir.

'Depuis quelques jours, c'est comme si un sentiment d'épuisement a assailli les marchés mondiaux', estime par ailleurs Chris Beauchamp, analyste marchés chez IG, qui note un manque d'enthousiasme malgré les derniers chiffres de l'emploi américain.

'Les marchés restent attentistes avant le sommet européen des 14 et 15 mars à Bruxelles. Les leaders européens seront amenés à discuter des termes du plan de sauvetage de Chypre', souligne-t-on chez Saxo Banque.

L'action Commerzbank plonge de 11% à moins de 1,3 euro à Francfort, la banque ayant annoncé le lancement d'une augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros, à comparer à une capitalisation boursière actuelle de huit milliards environ.

Lanterne rouge du SMI à Zurich, Adecco dévisse de 1,2% à 54 francs suisses, sanctionné pour des résultats inférieurs aux attentes du marché sur l'exercice écoulé, et ce malgré un maintien du niveau de son dividende.

De même, Inditex (maison-mère de Zara) essuie l'une des plus lourdes baisses de l'Ibex de Madrid, de 3,1% à 105 euros, délaissé à la suite de l'annonce de résultats et d'un dividende en dessous des consensus sur son exercice clos fin janvier.

En queue du SBF120 à Paris, bioMérieux chute de 4,5% à 73,1 euros après la publication par le spécialiste du diagnostic in vitro de résultats annuels et de perspectives jugés décevants, entraînant une révision à la baisse des prévisions des analystes.

L'action Thomas Cook décolle par contre de 20% à 104 pence à Londres, saluée pour la mise à jour des perspectives du voyagiste. Celui-ci a notamment relevé le montant de son objectif d'économies et envisage de nouvelles cessions.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance