BFM Patrimoine

Europe: les vendeurs dominent avec la récession confirmée.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les vendeurs dominent dans les Bourses européennes, encouragés par la confirmation de l'entrée dans la zone euro en récession (avec un deuxième trimestre consécutif de baisse du PIB) malgré la résilience relative de l'Al

(CercleFinance.com) - Les vendeurs dominent dans les Bourses européennes, encouragés par la confirmation de l'entrée dans la zone euro en récession (avec un deuxième trimestre consécutif de baisse du PIB) malgré la résilience relative de l'Allemagne et de la France.

Si Madrid gagne 0,2%, Bruxelles cède autant, Paris et Lisbonne reculent de 0,3%, Londres et Milan de 0,4%, Francfort de 0,6%, Zurich de 0,8% et Amsterdam de 1,2%. Wall Street a chuté de 1,5% mercredi.

Comme on pouvait le craindre, l'économie de la zone euro est entrée en récession au troisième trimestre, avec un recul de 0,1% du PIB qui fait suite à une contraction de 0,2% au deuxième trimestre.

'Le chiffre est certes supérieur au consensus de -0,2%, mais le pire est probablement à venir, avec une production qui semble prête à chuter pour les deux principales économies de la zone après un troisième trimestre étonnement résilient', commente un économiste de Markit.

En effet, l'Allemagne et la France ont toutes deux vu leurs économies progresser de 0,2% sur le trimestre écoulé, avec un ralentissement pour la première et un rebond pour la seconde, par rapport au trimestre précédent.

Du côté des économies du Sud, les programmes d'austérité font sentir leurs effets, avec un recul confirmé de 0,3% du PIB de l'Espagne et une baisse de 0,2% de celui de l'Italie (un chiffre toutefois supérieur au consensus de -0,5%).

L'après-midi s'annonce riche au plan économique aux Etats-Unis, avec les inscriptions au chômage, l'inflation et l'indice d'activité de la Fed de New York, puis celui de la Fed de Philadelphie et les stocks de pétrole.

Merck KGaA figure dans le haut du DAX de Francfort, prenant 0,7% à 98,7 euros, le dynamisme de ses cristaux liquides et de son Rebif lui ayant permis de battre le consensus au troisième trimestre et de rehausser ses objectifs annuels.

A Paris, Bouygues progresse de 1,6% à 18,1 euros après avoir dévoilé un résultat net de 564 millions d'euros pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012, en repli de 29%, mais revu en hausse son objectif de chiffre d'affaires 2012.

L'action SBM Offshore chute de 8,6% à 9,1 euros à Amsterdam : le fabricant d'équipements parapétroliers néerlandais a renoncé à sa prévision d'un chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice aux environs de quatre milliards de dollars.

Non loin derrière, KPN recule de 3,9% à 4,4 euros, après la cession par l'opérateur télécoms néerlandais de ses pylônes de téléphonie mobile en Allemagne à American Tower Corporation pour 393 millions d'euros.

A Stockholm, H&M chute de 3,7% à 211 couronnes suédoises, la chaine d'habillement ayant annoncé une baisse de 5% en octobre de ses ventes à périmètre comparable, une performance plus mauvaise que prévu.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance