BFM Patrimoine

Europe: les PMI et Janet Yellen soutiennent les marchés.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les acheteurs gagnent du terrain sur les marchés européens, encouragés par des indices PMI moins mauvais qu'anticipé et par des propos rassurants de la vice-présidente de la Fed au sujet de la politique monétaire américai

(CercleFinance.com) - Les acheteurs gagnent du terrain sur les marchés européens, encouragés par des indices PMI moins mauvais qu'anticipé et par des propos rassurants de la vice-présidente de la Fed au sujet de la politique monétaire américaine.

Milan grimpe de 1,9%, devant Francfort (+1,7%), Amsterdam (+1,4%), Paris, Madrid et Bruxelles (+1,3%), Zurich (+1,1%), Lisbonne (+1%) et Londres (+0,8%). Wall Street a progressé de 0,3% la veille.

L'indice PMI Markit de l'activité globale dans la zone euro se replie de 48,6 en janvier à 47,9 en février, mais ressort tout de même supérieur à son estimation flash (47,3), ce qui signale donc une dégradation de l'activité du secteur privé moins forte que prévu.

'Le PIB de la zone euro semble s'orienter, au premier trimestre 2013, vers une baisse trimestrielle bien plus modérée que celle de 0,6% enregistrée au dernier trimestre 2012', commente Chris Williamson, chief economist à Markit.

L'économiste estime toutefois que les perspectives de croissance paraissent reposer en grande partie sur la capacité de l'Allemagne à maintenir sa dynamique d'expansion, contrebalançant ainsi les faibles performances de la France, de l'Italie et de l'Espagne.

Les marchés se rassurent aussi avec des propos de Janet Yellen, la vice-présidente de la Fed, qui s'est dite convaincue de l'efficacité du programme d'assouplissement quantitatif (QE), promettant ainsi une politique monétaire accommodante pendant encore longtemps.

Deutsche Post tient le haut du pavé à Francfort avec un gain de 4,7% à 17,8 euros, entouré pour la publication de résultats annuels supérieurs aux attentes et de perspectives encourageantes pour l'année en cours.

Non loin derrière, Beiersdorf s'adjuge 3,9% à 69,4 euros, le groupe de cosmétiques ayant dégagé un résultat net ajusté en hausse de 10% en 2012. Cette année, il s'attend à réaliser une croissance supérieure au marché et à améliorer de nouveau sa marge opérationnelle.

En hausse de 2,5% à 29,4 euros, RWE aussi se trouve salué pour sa publication annuelle : le producteur d'électricité allemand a terminé son exercice 2012 sur un bénéfice récurrent quasi stable et confirme les objectifs fixés en mars dernier au titre de 2013.

A Londres, Glencore prend 2,3% à 378 pence: le géant du négoce des matières premières a vu son bénéfice net annuel reculer d'un quart à trois milliards de dollars, un niveau légèrement supérieur aux attentes.

En tête du SBF120 à Paris, Neopost progresse de 5,1% à 47,2 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires de quatrième trimestre supérieur aux prévisions et prédit un retour à la croissance organique pour 2013.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance