BFM Patrimoine

Europe: les données US laissent les marchés sur leur faim.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se dirigent vers une fin de séance à peu près atone, les piètres statistiques dévoilées cet après-midi aux Etats-Unis ne suffisant pas à remettre en cause le scénario d'un durcissement mon

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se dirigent vers une fin de séance à peu près atone, les piètres statistiques dévoilées cet après-midi aux Etats-Unis ne suffisant pas à remettre en cause le scénario d'un durcissement monétaire la semaine prochaine.

Bruxelles grignote 0,1%, mais Francfort, Paris et Madrid restent stables, Amsterdam, Zurich et Milan cèdent 0,1%, Londres perd 0,3% et Lisbonne 0,4%. A New York, le Dow Jones gagne 0,3% alors que le Nasdaq recule de 0,2%.

Alors que les économistes les attendaient en hausse de 0,5% (+0,3% hors automobiles), les ventes de détail n'ont progressé que de 0,2% (+0,1% hors automobile) le mois dernier, marquant ainsi un ralentissement par rapport à juillet.

Natixis souligne néanmoins une amélioration pour les produits à gros ticket, comme les voitures, le mobilier (+0,9%) ou l'électronique (+0,8%), alors que les produits de la vie de tous les jours, comme l'habillement (-0,8%), ont enregistré des reculs.

'Même si un marché du travail plus faible que prévu pourrait avoir joué un rôle dans le ralentissement de la consommation, ces chiffres détaillés semblent montrer que les ménages n'étaient pas dissuadé d'acquérir des biens durables', juge-t-il.

En revanche, le moral des ménages américains enregistre une chute surprise en septembre, en croire l'indice de confiance 'UMich' qui ressort à 76,8, alors que les économistes l'attendaient à peu près stable par rapport à 82,1 en août.

Toujours au chapitre des statistiques américaines, les prix à la production ont augmenté de 0,3% le mois dernier contre un consensus de 0,1%, et les stocks des entreprises ont augmenté de 0,4% au mois de juillet, conformément aux attentes du marché

Côté valeurs, Vodafone progresse de 0,8% à 212 pence à Londres, alors que l'opérateur télécoms britannique a vu son offre sur Kabel Deutschland (+6,2% à 91,7 euros à Francfort) acceptée par plus de 75% des actionnaires du câblo-opérateur allemand.

Volkswagen gagne 1% à 181,2 euros à Francfort, dans le sillage des livraisons du premier constructeur automobile d'Europe qui ont progressé de 4,5% à 6,17 millions d'unités sur les huit premiers mois de l'année.

Carrefour cède 0,9% à 25,5 euros à Paris, tandis que selon le quotidien économique Valor, le géant de la distribution plancherait sur l'éventuelle introduction en Bourse de sa filiale brésilienne. D'autres filiales étrangères pourraient aussi être concernées.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance