BFM Patrimoine

Europe: le vert règne dans l'attente du PIB américain.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'effet BCE se fait toujours sentir sur les places européennes, dans une première partie de semaine relativement calme avant la publication, cet après-midi, de nouveaux chiffres sur la croissance des Etats-Unis. Madrid s'adju

(CercleFinance.com) - L'effet BCE se fait toujours sentir sur les places européennes, dans une première partie de semaine relativement calme avant la publication, cet après-midi, de nouveaux chiffres sur la croissance des Etats-Unis.

Madrid s'adjuge ainsi 1,2%, Francfort 1,1%, Milan 0,9%, Bruxelles gagne 0,7%, Lisbonne 0,5%, Paris et Amsterdam 0,4%, Londres 0,2% et Zurich 0,1%. A New York la veille, le Dow Jones a grappillé moins de 0,1%, tandis que le Nasdaq a pris 0,9%.

'Les marchés continuent à spéculer sur un assouplissement quantitatif qui serait mis en place par la BCE avant Noël via des rachats d'obligations souveraines', explique Barclays Bourse, qui rappelle la réunion du conseil des gouverneurs prévue le 4 décembre.

'D'ici là, la fin de semaine devrait être plutôt calme en raison de Thanksgiving suivi le lendemain par Black Friday (week-end de grosses promotions). Les marchés américains seront fermés jeudi et n'effectueront qu'une séance raccourcie vendredi', ajoutent les gérants.

En attendant ces évènements, les opérateurs seront attentifs cet après-midi à la nouvelle estimation de la croissance américaine pour le troisième trimestre, attendue en légère révision à la baisse par rapport à l'estimation initiale de +3,5% en rythme annualisé.

De ce côté de l'Atlantique, l'office fédéral de statistiques a confirmé une hausse de 0,1% du PIB de l'Allemagne sur le trimestre écoulé, faisant ainsi échapper le pays à la récession grâce principalement à la vigueur de la consommation des ménages (+0,7%).

A Amsterdam, ING avance de 1,3% à près de 11,7 euros, après l'annonce par l'établissement financier de 1700 suppressions d'emplois, dans le cadre d'un projet visant à aboutir à une plus grande numérisation de ses activités.

ASML cède 0,2% à 83 euros, affecté par une note d'UBS qui dégrade sa recommandation de 'achat' à 'neutre' sur le titre du spécialiste de la lithographie, mettant en avant des raisons de valorisation après sa progression depuis le début de l'année.

Kingfisher dévisse de 4,6% à 290 pence à Londres, délaissé pour le point d'activité trimestriel de la chaine de magasins de bricolage, marqué par une baisse de ses ventes en organique et une compression de son profit d'activités.

L'action Banco Santander prend 1,6% à 7,2 euros à Madrid, alors que le conseil d'administration de la banque a décidé de remplacer son directeur général, Javier Marín, par l'actuel directeur financier, José Antonio Álvarez.

A Paris, Zodiac grimpe de 4,2% à 25,2 euros, après la présentation par l'équipementier aéronautique de ses résultats au titre de son exercice 2013-2014. A cette occasion, il a déclaré prévoir un nouvel exercice de croissance sur 2014-2015.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance