BFM Patrimoine

Europe: le rapport ADP améliore la tendance.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La tendance s'améliore en cours d'après-midi sur la plupart des marchés actions européens, aidée par un rapport ADP de bon augure avant les chiffres officiels de l'emploi américain vendredi. Zurich rattrape la séance de l

(CercleFinance.com) - La tendance s'améliore en cours d'après-midi sur la plupart des marchés actions européens, aidée par un rapport ADP de bon augure avant les chiffres officiels de l'emploi américain vendredi.

Zurich rattrape la séance de la veille avec un gain de 2,6%, Londres et Lisbonne prennent 0,3%, Amsterdam 0,2%, Bruxelles et Milan 0,1%, tandis que Francfort cède 0,1%, Paris 0,2% et Madrid 0,3%. Par comparaison, Wall Street recule de 0,1%.

D'après l'enquête du cabinet ADP, le secteur privé américain a créé 215.000 emplois en décembre, alors que les économistes en anticipaient entre 140.000 et 150.000, et le chiffre du mois précédent a été révisé à 148.000 contre 118.000 annoncé initialement.

Ces chiffres encourageants, à la veille de la publication du rapport officiel du Département du Travail (pour lequel Natixis attend 160.000 créations d'emplois non agricoles), s'ajoutent d'ailleurs à ceux publiés de ce côté-ci de l'Atlantique.

En effet, le nombre de chômeurs a chuté de 59.100 en Espagne au mois de décembre, tandis que celui de l'Allemagne a augmenté moins que prévu, de 3.000 (hors variations saisonnières) contre un consensus de 10.000.

Ces signes rassurants sur le front de l'emploi ne suffisent toutefois pas à ramener tous les marchés européens en terrain positif, alors que les incertitudes persistent sur le dossier du budget américain.

'Les investisseurs doivent se préparer à un parcours chaotique en 2013, tout au moins jusqu'à ce que Washington parvienne à un accord complet et définitif', pronostique Russ Koesterich, directeur de la stratégie d'investissement chez BlackRock.

Plus optimiste, le gérant Henning Gebhardt prédit un redressement pour l'année qui débute, en particulier pour les actions européennes qui lui semblent être sous-pondérées dans de nombreux portefeuilles.

'Le risque d'un effondrement en zone euro a été considérablement réduit pour le moment par la BCE et les progrès vers une meilleure compétitivité sont évidents', souligne ainsi le responsable de la gestion actions Europe chez DWS.

E.On avance de 0,4% à 14,4 euros à Francfort, au lendemain de la cession par le groupe énergétique d'une participation de 43% au capital de sa co-filiale E.On Thüringer Energie au consortium d'intérêts communaux KET pour 900 millions d'euros.

Bayer figure aussi parmi les hausses du DAX et gagne 0,2% à 72,1 euros, le titre du groupe de chimie-pharmacie profitant du résultat positif d'une étude de phase III sur un traitement du cancer de la thyroïde.

A Paris, Alcatel-Lucent affiche un gain de 10,6% à 1,17 euro alors que Crédit Suisse a décidé de relever sa recommandation de 'sous-performance' à 'neutre', avec un objectif de cours rehaussé de 0,70 à 1,25 euro.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance