BFM Patrimoine

Europe: la Grèce et l'Espagne rassurent les marchés.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Des avancées sur les dossiers grec et espagnol aidaient les marchés européens à poursuivre sur leur tendance favorable ce mardi, malgré le blocage des discussions à Washington pour conjurer la menace de la falaise budgéta

(CercleFinance.com) - Des avancées sur les dossiers grec et espagnol aidaient les marchés européens à poursuivre sur leur tendance favorable ce mardi, malgré le blocage des discussions à Washington pour conjurer la menace de la falaise budgétaire.

Londres cédait moins de 0,1%, mais Bruxelles et Francfort grignotaient 0,1%, Amsterdam gagnait 0,2%, Madrid et Lisbonne 0,3%, Zurich 0,4%, Paris 0,5% et Milan 1%. Par comparaison, Wall Street avançait de 0,1%.

'La tendance de fond reste haussière après le lancement du programme de rachat de dette de la Grèce auprès d'investisseurs privés', estimait Saxo Banque, rappelant que le succès d'une telle opération ouvrirait la voie au versement de l'aide financière à Athènes.

Il soulignait aussi que l'Espagne concrétise sa demande d'aide pour restructurer ses banques. En effet, les 37 milliards d'euros pour aider quatre banques nationalisées, dont Bankia, seront versés autour du 13 décembre.

L'éclaircissement des perspectives sur le dossier des dettes des pays périphériques favorisait une poursuite de la détente de leurs rendements obligataires : le taux à 10 ans de l'Italie reculait ainsi de quatre points de base à 4,40% et celui de l'Espagne, d'un pb à 5,24%.

L'accalmie sur le front européen faisait passer au second plan les tensions sur la falaise budgétaire américaine, l'administration Obama ayant rejeté une proposition de réforme fiscale et de réduction de dépenses des Républicains.

Aucune donnée économique n'était attendue cet après-midi aux Etats-Unis. Concernant l'Europe, le nombre d'Espagnols inscrits comme demandeurs d'emploi a continué d'augmenter en novembre, de 1,5% par rapport à octobre, selon des chiffres du gouvernement.

TUI Travel progressait de 3,5% à 278 pence à Londres, à la suite de la présentation des résultats préliminaires du voyagiste pour son exercice clos le 30 septembre dernier, accompagnés de perspectives optimistes.

International Airlines Group prenait 0,8% à 173 pence. Selon la BBC, sa bannière British Airways va réduire son personnel navigant senior affecté aux lignes long et moyen-courrier de 400 postes, sur un effectif total de 14.000 postes.

A Francfort, E.On gagnait 0,6% à 13,9 euros à Francfort, après la signature d'un accord en vue d'un échange d'actifs avec Verbund, qui va permettre au groupe énergétique allemand de faire son entrée sur le marché turc.

Daimler avançait de 0,3% à 38,2 euros, la marque-amirale du constructeur automobile allemand, Mercedes-Benz, ayant vu ses ventes aux Etats-Unis augmenter de 15,6% au mois de novembre en rythme annuel.

EDF reculait de 2,4% à moins de 14 euros à Paris: l'électricien a annoncé un surcoût de deux milliards d'euros pour la construction de l'EPR de Flamanville, même si la production des premiers KWh est toujours prévue en 2016.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance