BFM Patrimoine

Europe: la correction des Bourses se prolonge.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Alors que la saison des résultats commence à battre son plein, les Bourses européennes poursuivent la correction entamée vendredi dernier, affectées par un retour de nouvelles angoissantes en provenance du Sud de l'Europe.

(CercleFinance.com) - Alors que la saison des résultats commence à battre son plein, les Bourses européennes poursuivent la correction entamée vendredi dernier, affectées par un retour de nouvelles angoissantes en provenance du Sud de l'Europe.

Bruxelles ne cède que 0,1%, mais Paris perd 0,5%, Madrid, Milan, Amsterdam et Londres 0,8%, Zurich et Francfort chutent de 0,9% et Lisbonne, de 1%. Lundi à Wall Street, le Dow Jones a préservé son équilibre et le Nasdaq a pris 0,4%.

L'inquiétude au sujet de l'Espagne revient, comme le montre la remontée de son taux obligataire à 10 ans au-dessus de 5,50%, alors que l'agence de notation Moody's a abaissé les notes de cinq régions espagnoles, dont la Catalogne et l'Andalousie.

'Cette décision est liée à l'aggravation de leurs problèmes de financement, illustrés par leurs réserves de fonds très limitées et leur recours à des financements à court terme', rapporte Aurel BGC, qui souligne que la Catalogne n'est plus qu'à un cran de la catégorie spéculative.

Un vent mauvais souffle aussi du côté de la Grèce, où 'l'année 2011 aurait été pire que prévu avec un déficit public qui atteindrait 9,4% du PIB contre 9% anticipé', rapporte un gérant de Barclays Bourse.

'La dette publique s'élèverait désormais à 170% du PIB alors que la Grèce s'est engagée à la ramener à 120% d'ici à 2020. Cette aggravation est essentiellement le fait d'une accélération de la récession qui atteint 7,1% en 2011 contre 6,9% estimé', souligne-t-il.

Enfin, la conjoncture de l'économie française se dégrade, selon les chefs d'entreprise interrogés en octobre 2012 par l'Insee : à 84,5, l'indice du climat des affaires atteint son niveau le plus bas depuis août 2009.

Si aucun indicateur économique n'est attendu ce jour aux Etats-Unis, la vague des publications d'entreprises va se poursuivre avec par exemple les comptes de DuPont, 3M, United Technologies et UPS.

L'action KPN perd 1,2% à 5,7 euros à Amsterdam, dans le sillage de la publication par l'opérateur télécoms néerlandais de résultats en berne au titre de son troisième trimestre, grevés notamment par des revenus en recul sur son marché national.

A Londres, ARM Holdings prend 4,5% à 621 pence : le concepteur britannique de microprocesseurs, utilisés notamment par nombre de tablettes et de smartphones Apple et Samsung, a dépassé les attentes sur le trimestre écoulé.

En tête du CAC40 à Paris, Michelin grimpe de 5,5% à 65,2 euros, le fabricant de pneumatiques ayant publié lundi soir des ventes de 5,4 milliards d'euros pour le troisième trimestre, supérieures au consensus de 5,3 milliards.

Nokia chute enfin de 5,1% à un peu plus de deux euros à Helsinki, alors que le fabricant de portables a dévoilé un nouveau smartphone d'entrée de gamme, le Lumia 510, équipé d'un écran tactile et du système d'exploitation Windows Phone.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance