BFM Patrimoine

Europe: des gains conséquents en fin de séance.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes enregistraient des gains conséquents, soutenus à la fois par des avancées en vue sur le fiscal cliff, un Livre Beige laissant augurer une politique monétaire accommodante et des indicateurs économiq

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes enregistraient des gains conséquents, soutenus à la fois par des avancées en vue sur le fiscal cliff, un Livre Beige laissant augurer une politique monétaire accommodante et des indicateurs économiques de bonne facture.

Milan s'adjugeait 2,3% et Bruxelles 1,8%, devant Paris (+1,3%), Madrid (+1,2%) Londres et Amsterdam (+1%), Zurich (+0,9%), Francfort (+0,6%) et Lisbonne (+0,3%). Par comparaison, Wall Street n'avançait que de 0,2%.

'Barack Obama a déclaré avoir l'espoir d'un compromis avant Noël alors que John Boehner - le président républicain de la Chambre des représentants - a également indiqué qu'un terrain d'entente pourrait être rapidement trouvé', soulignait un analyste de RTFX.

Les investisseurs appréciaient aussi le Livre Beige qui diagnostiquait une activité molle sans tensions inflationnistes aux Etats-Unis, renforçant l'hypothèse d'un nouveau programme d'achat d'obligation du Trésor par la Fed, après la fin de l'opération Twist au 31 décembre.

Alors qu'une première estimation faisait état d'une croissance de 2%, le PIB des Etats-Unis a augmenté de 2,7% en rythme annualisé sur le troisième trimestre. Ce chiffre ne surprenait toutefois guère les économistes qui tablaient sur un relèvement à 2,8%.

Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé de 23.000 aux Etats-Unis la semaine dernière, à 393.000, et les promesses de ventes de logements ont augmenté de 5,2% en octobre, pour atteindre leur plus haut niveau depuis mars 2007.

Les données du jour en Europe aussi prêtaient plutôt à l'optimisme. Le nombre de chômeurs en Allemagne a augmenté de 5.000 ce mois-ci, selon les données corrigées de variations saisonnières, mais le consensus anticipait une hausse trois fois plus forte.

De plus, l'indice de sentiment économique (ESI) de la Commission européenne a augmenté plus que prévu dans la zone euro et celui du climat des affaires (BCI) a rebondi après trois mois consécutifs de baisse.

A Londres, l'action Rio Tinto prenait 4,4% à 3.070 pence. Le groupe minier australo-britannique a chiffré à sept milliards de dollars des économies à réaliser lors d'une conférence consacrée à sa division minerai de fer.

Kingfisher reculait de 0,9% à 278 pence, le distributeur britannique d'articles de bricolage - qui exploite Castorama en France - ayant fait part d'un tassement de ses ventes et de ses résultats au troisième trimestre de son exercice 2012-13.

Ahold restait à la traine à Amsterdam, ne grappillant que 0,2% à 9,8 euros, bien que le distributeur néerlandais ait indiqué que son programme d'économies sera porté de 350 à 600 millions d'euros, lors de rencontres avec les investisseurs.

GDF Suez avançait de 2,4% à 17,3 euros, alors que Crédit Suisse est passé de 'sous-performance' à 'neutre'. A noter qu'Arnaud Montebourg a démenti envisager de céder des titres pour financer une nationalisation du site de Florange.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance