BFM Patrimoine

Europe: de bonne humeur avec les données chinoises.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les investisseurs ont eu la bonne surprise de constater au réveil que la Chine avait tenu toutes ses promesses. Londres grimpe de 0,5%, Madrid et Amsterdam de 0,2%, Bruxelles et Paris de 0,1%, tandis que Francfort se replie de

(CercleFinance.com) - Les investisseurs ont eu la bonne surprise de constater au réveil que la Chine avait tenu toutes ses promesses.

Londres grimpe de 0,5%, Madrid et Amsterdam de 0,2%, Bruxelles et Paris de 0,1%, tandis que Francfort se replie de 0,1%, Milan de 0,3% et Zurich de 0,4%.

'Nous continuons à observer une détente sur l'obligataire des pays du sud de l'Europe et une poursuite de l'amélioration de l'immobilier américain (avec les conséquences positives sur la confiance des ménages américains et sur la consommation)', souligne Barclays Bourse. 'A cela s'ajoute l'anticipation d'une stabilisation voire d'une légère accélération de l'économie chinoise', indiquent les gérants.

Voilà en effet de quoi réjouir les marchés. LePIB chinoisa progressé de 7,9% au quatrième trimestre 2012, contre 7,8% attendu par le consensus. Sur l'ensemble de l'année 2012, la croissance chinoise ressort à 7,8%, après 9,3% en 2011.

D'autre part, la production industrielle chinoise est ressortie au-dessus des attentes. Elle a augmenté de 10,3% au mois de décembre, contre 10,2% visés par le consensus et 10,1% le mois précédent. En 2012, la production industrielle a cru de 10%, en ligne avec les attentes.

Les ventes au détail chinoises du mois de décembre, elles, s'affichent en croissance de 15,2% contre un consensus de 15,1% et 14,9% au mois de novembre. Début le début de l'année 2012, la croissance a été de 14,3%, en ligne avec les attentes.

En revanche, les investissements en capital fixe (hors zones rurales) ont déçu les investisseurs. Ils ressortent en croissance de 20,6% en 2012, contre 20,7% pour le consensus. 'Cette statistique est souvent considérée comme un indicateur avancé du développement du marché immobilier', commente Aurel BGC.

Autre déception, les résultats d'Intel hier soir, tandis que les chiffres d'American Express sont ressortis à peu près en ligne avec les attentes. General Electric et Schlumberger publieront les leurs avant l'ouverture de Wall Street.

A 15h55, sera dévoilée la confiance des consommateurs du Michigan pour janvier, pour laquelle le consensus table sur une remontée à 75.

Les ventes de détail au Royaume Uni ont légèrement reculé en volume et en valeur en décembre par rapport à novembre, selon les données de l'office national de statistiques (ONS).Ainsi, elles ont connu une baisse de 0,1%.

Sur le front des valeurs,Barry Callebaut, fabricant de produits à base de cacao et de chocolat, avance de 0,5% à 918 francs suisses, avec le renforcement de sa présence en Scandinavie par l'acquisition d'ASM Foods AB, en Suède, appartenant à Carletti A/S, au Danemark.

Metro lâche 1,6% à 23,1 euros, alors Crédit Suisse a dégradé sa recommandation sur la valeur, passant de 'neutre' à 'sous-performance', et laissé l'objectif de cours inchangé à 21 euros.

Ryanair perd 0,4% à 5,3 euros, tandis qu'HSBC a dégradé son opinion sur la valeur, passant de 'neutre' à 'sous-pondérer', mais relevé légèrement l'objectif de cours à 4,55 euros, contre 4,50 euros précédemment.

Enfin, easyJet s'adjuge 0,7% à 875 pence, dans le sillage d'un relèvement de recommandation d'HSBC qui passe de 'neutre' à 'surpondérer', et fixe désormais l'objectif de cours à 1000 pence, contre 675 précédemment.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance