BFM Patrimoine

Europe: Bourses déçues par la reprise à Wall Street.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé cet après-midi, manifestement déçues par une reprise des échanges mitigée de l'autre côté de l'Atlantique en dépit de données économiques de bonne facture. Milan pr

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé cet après-midi, manifestement déçues par une reprise des échanges mitigée de l'autre côté de l'Atlantique en dépit de données économiques de bonne facture.

Milan prend 0,7%, devant Francfort (+0,4%), Amsterdam et Zurich (+0,2%), Madrid et Paris (+0,1%) tandis que Londres stagne, Bruxelles cède 0,2% et Lisbonne 0,3%. A New York, le Dow Jones perd 0,1% alors que le Nasdaq gagne 0,3%.

'L'atmosphère de soutien pour le billet vert est susceptible de mettre les actions sous pressions à la baisse', prévenait un analyste de Valutrades, alors que l'euro-dollar s'établit autour de 1,312, au plus bas depuis un an.

Par ailleurs, la situation géopolitique toujours tendue en Ukraine et la perspective de la décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi contribuent à la prudence des marchés.

Dans ce contexte, les marchés pas vraiment de l'indice ISM manufacturier qui a augmenté à 59 contre 57,1 le mois précédent, alors que les économistes tablaient en moyenne sur une stabilisation de l'indice en août.

Autre signe de vigueur de l'économie américaine, les dépenses de construction ont grimpé de 1,8% en juillet, après un recul de 0,9% en juin (révisé d'une estimation initiale de -1,8%), alors que le consensus tablait sur un rebond de l'ordre de 1% en juillet.

De ce côté de l'Atlantique, les prix à la production industrielle ont reculé de 0,1% dans la zone euro en juillet par rapport à juin, une baisse liée exclusivement au secteur de l'énergie, sans lequel les prix sont restés atones.

Côté valeurs, Luxottica cède 0,9% à 40,4 euros à Milan, le spécialiste italien des montures de lunettes ayant formalisé lundi le départ de son patron opérationnel Andrea Guerra, qui était en désaccord avec le président-fondateur Leonardo Del Vecchio.

Tenaris prend 1,3% à 17,1 euros à Milan et Vallourec 4,9% à 36 euros à Paris, soutenus par UBS qui a relevé ses conseils sur les titres des deux fabricants de tubes sans soudures, de 'vente' à 'neutre' et de 'neutre' à 'achat' respectivement.

Valeo figure en queue du CAC40 à Paris, perdant 1,7% à 90 euros, dans le sillage d'un abaissement d'opinion chez Exane de 'neutre' à 'sous-performance', dans une note sur les équipementiers automobiles.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance