BFM Patrimoine

euNetworks : résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2012

BFM Patrimoine
Trimestre terminé le 31 décembre 2012 : Recettes périodiques de 24,5 M€, soit 10 % de plus qu'au T4 2011 Bénéfice brut de 17,4 M€, soit 14 % de plus qu'au T4 2011 Marge brute

Trimestre terminé le 31 décembre 2012 :

  • Recettes périodiques de 24,5 M€, soit 10 % de plus qu'au T4 2011
  • Bénéfice brut de 17,4 M€, soit 14 % de plus qu'au T4 2011
  • Marge brute de 71,2 %, en hausse par rapport aux 64,7 % du T4 2011
  • Résultat avant impôts, interêts, amortissements et provisions (EBITDA) ajustés de 5 M€, une solide augmentation par rapport à 0,1 M€ au T4 2011
  • Autofinancement de substitution de 0 M€, en hausse par rapport aux (13,7) M€ au T4 2011
  • 33 nouveaux clients
  • 59 nouveaux immeubles en valeur nette

Exercice terminé le 31 décembre 2012 :

  • Recettes périodiques totales de 94,8 M€, soit 38 % de plus qu'en 2011
  • Bénéfice brut de 64,5 M€, soit 30 % de plus qu'en 2011
  • Marge brute de 68 %, une baisse par rapport aux 69 % en 2011
  • EBITDA ajustés de 12,9 M€, en hausse par rapport aux 5,9 M€ en 2011
  • Autofinancement de substitution de (14,9) M€, en hausse par rapport aux (25,9) M€ en 2011
  • 118 nouveaux clients en 2012 contre 111 en 2011
  • 279 nouveaux immeubles en valeur nette contre 268 en 2011

euNetworks Group Limited (SGX: H23.SI), un fournisseur exceptionnel ouest européen de services d'infrastructure à large bande, vient d'annoncer les résultats des trois derniers mois de 2012 et de l'exercice terminé le 31 décembre 2012. Le groupe a fait été d'un rendement financier élevé pendant cet exercice durant lequel il a maintenu une hausse des recettes périodiques, de l'EBITDA ajusté1 et de l'autofinancement de substitution.

Les recettes périodiques ont augmenté de 10 % d'un exercice à l'autre, pour atteindre 24,5 M€ au T4 2012. L'EBITDA ajusté se chiffrait à 5 M€ au T4 2012, une solide augmentation par rapport au T4 2011 et 52 % de plus qu'au T3 2012. Les dépenses en équipement en termes absolus ont baissé et ont été affectées progressivement aux ventes aux particuliers pendant l'exercice.

La marge brute pour l'exercice total a représenté 68 %, en baisse par rapport à 69 % en 2011, montrant l'effet des acquisitions du T2 et du T3 en 2011. La marge brute de ce trimestre a représenté 71,2 %, en hausse par rapport à 64,7 % au T4 2011 et à 67,1 % au T3 2012. La hausse de la marge brute par rapport à l'exercice précédent et celle obtenue pendant le T4 2012 ont reflété l'effort soutenu de la société à viser des ventes nouvelles à marge élevée. Les nouvelles ventes ont permis des marges brutes supérieures à 80 % pendant 2012.

« Le groupe a maintenu son rythme de croissance et de majoration trimestre après trimestre pendant 2012, a indiqué Brady Rafuse, PDG d'euNetworks. Avec la chute de l'intégration et de la rationalisation durant la première moitié de 2012, la demande de la clientèle pour les services à large bande n'a cessé d'augmenter, nous ayant permis des investissements de capitaux discrétionnaires encore davantage consacrés à l'expansion de la portée du réseau au profit de notre clientèle. Nous avons vu là une occasion tant avec notre clientèle actuelle qu'avec une nouvelle clientèle et de nouveaux créneaux. »

« Bien que nos indicateurs financiers aient continué d'augmenter, la résiliation est demeurée plus importante que celle connue durant toute l'année 2012. Nous convenons que ce taux de résiliation est un élément de notre marché qui exige une lutte constante. La croissance de l'EBITDA ajusté par l'utilisation efficace de capitaux discrétionnaires constitue le principal moyen de créer de la valeur dans notre marché. L'efficacité toujours meilleure de l'exploitation et l'optimisation de la demande croissante permettra à euNetworks de créer de la valeur réelle au fil du temps. »

Points saillants du rendement pour l'exercice 2012

  • Le rendement des ventes et la valeur des contrats avec la clientèle a augmenté en 2012 comparativement à 2011. Bien que plus de 90 % des nouvelles ventes ont été obtenues de la clientèle existante de la société, les relations avec la nouvelle clientèle ont sans cesse progressé. En outre, plus de 95 % des ventes provenaient de son portefeuille central, notamment les connexions à fibre, par longueur d'onde, Ethernet, la co-implantation et Internet, accompagnés de la chute prévue des ventes de produits accessoires de réseaux privés virtuels IP et HNS. La durée moyenne des contrats avec de nouveaux clients était de 41 mois pendant l'exercice, en hausse par rapport à 39 mois en 2011.

La société a observé une plus grande sensibilité chez la clientèle, variant selon la taille et le secteur sur tous les marchés visés, des avantages des connexions à fibre entre installations et centres de données.

Par conséquent, la société a investi dans le matériel de son réseau de services de laboratoire d'informatique technique en 2012, notamment dans le déploiement de son réseau à longueur d'ondes de 8,8 térabits à la seconde de Londres passant par Manchester et Dublin, et dans une mise à niveau de sa plateforme de transport grande distance dans toutes ses installations.

Les ventes du portefeuille des services d'euTrade à faible temps d'attente sont demeurées élevées, constituant un facteur déterminant des revenus générés en 2012. Le lancement d'une nouvelle route euTrade en décembre, avec une connexion haute capacité à fibre à faible temps d'attente entre Basildon, R.-U. (NYSE Euronext), et Francfort, Allemagne, ont contribué aux ventes au T4 2012. Cependant, la forte concurrence dans les technologies micro-ondes laisse entendre que la société doit dorénavant réduire la part des ventes globales de la société dans ce marché.

Les efforts de ventes à trouver de nouveaux créneaux en 2012 ont permis de pénétrer le secteur des médias, où les services Ethernet et à fibre ont connu une popularité avérée chez plusieurs gros clients des nouveaux médias.

En parallèle, le créneau du commerce de gros a conservé son importance pour la société. En plus de contribuer à combler les besoins habituels des clients actuels du commerce de gros, euNetworks a mis au point des techniques de groupage, permettant ainsi à ces clients de satisfaire les besoins de sa clientèle d'entreprise en matière de services haute capacité.

Enfin, la capacité à fournir des services directement aux clients d'entreprise ou groupés pour profiter de l'offre de partenaires et de fournisseurs grossistes, est demeurée au centre de notre stratégie de ventes. Comme de nouveaux immeubles sont connectés au réseau, les clients profitent des avantages de disposer d'un accès à une capacité de bande passante pratiquement illimitée grâce à l'infrastructure d'euNetworks, et la société jouit des avantages de la majoration de marges brutes déjà élevées obtenues par une gamme de produits simple à mettre à jour.

  • Le taux de résiliation a atteint 1,7 % au T4 2012, une moyenne de 1,5 % des recettes périodiques mensuelles pour toute l'année 2012. Il a été plus élevé qu'auparavant dans ce marché et il devrait le rester dans un avenir prévisible. Les causes principales de la résiliation comprenaient la fin de contrats de service de réseaux privés virtuels et HNS à durée déterminée en Allemagne ainsi que des contrats de service euTrade arrivant à échéance, généralement liés à des changements stratégiques chez les clients en raison de leurs services financiers. Par exemple, ces clients ont résilié leur contrat de service avec leurs clients et, par la même occasion, mis fin à leur nécessité d'utiliser des services de bande passante à faible temps d'attente.

La marge brute issue de la résiliation a atteint une moyenne de 72 % en 2012. Ce chiffre a été beaucoup plus faible que les marges brutes dérivées des nouvelles ventes chaque trimestre de l'exercice 2012.

  • Les investissements dans les réseaux ont entre autres vu l'ajout de 59 nouveaux immeubles dans les réseaux de la société au T4 2012, pour arriver à la fin de l'exercice 2012 à 912 immeubles en valeur nette et 79 autres installations en cours de connexion. Pendant 2012, euNetworks a connecté 279 nouveaux immeubles, soit plus que les 268 connectés en 2011.

Comme mentionné plus haut, la plateforme de transport grande distance d'euNetworks a été mise à niveau en cours d'année. La nouvelle technologie de multiplexage de la répartition dense en longueur d'onde (DWDM) a été déployée dans tout son réseau grande distance européen, lui permttant d'offrir à sa clientèle une connexion de bout en bout, d'un 1G à 100G à plus de 100 grands centre de données de l'Europe de l'Ouest.

L'intégration des plateformes LambdaNet Ethernet et Internet s'est faite toute au long de 2012. LambdaNet était propriétaire et exploitant d'un des systèmes autonomes Internet les mieux classés d'Europe (AS13237). Les clients de euNetworks sont passés à la norme AS13237, améliorant ainsi leur expérience sur Internet et offrant une des voies les plus courtes et les plus rapides à un ensemble plus vaste d'échanges et de destinations.

L'intégration d'Ethernet est devenue une solution pour particuliers offrant une connexion de bout en bout dans 41 villes et 10 pays d'Europe, s'étant étendu à Stockholm et à Manchester au T4 2012.

  • Les dépenses en équipement ont atteint 5 M€ pendant ce trimestre, en baisse par rapport à 13,8 M€ au T4 2011, et également par rapport aux 6,5 M€ obtenus au T3 2012. Elles ont été beaucoup plus élevées au T4 2011, en raison de la réalisation de FTTx et des surcapacités de longueur d'onde à cette époque. Le total des dépenses en équipement pour l'exercice 2012 a atteint 27,8 M€, en baisse par rapport à 31,8 M€ en 2011. Les 66 % des dépenses en équipement en 2012 ont été affectées au succès des investissements (ventes aux clients particuliers), par rapport à 44 % en 2011. En moyenne, les ventes additionnelles ont permis des périodes d'amortissement de 4 mois en 2012.
  • L'autofinancement de substitution a reflété les bénéfices issus de la majoration du marché tout au long de 2012, qui sont passés de (25,9) en 2011 M€ à (14.9) M€ en 2012. L'autofinancement de substitution a augmenté chaque trimestre au cours de l'année 2012 pour atteindre (0) M€ au T4 2012, par rapport aux (13,7) M€ au T4 2011.

À propos de euNetworks

euNetworks Group Limited (SGX : H23:SI) est un fournisseur d'infrastructures réseau à large bande, possédant et exploitant 13 réseaux fibre métropolitains à travers l'Europe, connecté à un réseau fédérateur interurbain de grande capacité couvrant 38 villes dans 9 pays. La société propose un portefeuille de services longue distance métropolitains au nombre desquels : colocalisation, fibre noire, longueurs d'onde métropolitaines, longueurs d'onde, Ethernet et Internet. Les entreprises clientes et les opérateurs bénéficient de l'inventaire unique d'euNetworks en matière de fibre optique et de conduit personnalisé pour répondre à leurs besoins en bande passante.

euNetworks Group Limited a son siège social à Londres ; ses actions sont cotées à la Bourse de Singapour. Pour plus de renseignements, veuillez consulter www.eunetworks.com.

(1) L'EBITDA ajusté est l'EBITDA avant déduction de la dépense relative aux options sur actions.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

euNetworks
Hannah Fox
Directrice de la commercialisation
hannah.fox@eunetworks.com courriel
hannah_britt (Skype)
+44 20 7952 1338 (bureau)
+44 7717 896 446 (mobile)

Business Wire